Toujours privé de 9 joueurs, le VAFC s’est battu avec les moyens du bord vendredi au stade du Hainaut face à Auxerre. Les Bourguignons toujours en quête de maintien n’avaient pas assez de gnaque pour espérer mieux face à des Valenciennois qui avaient à cœur de bien finir la saison à la maison.

Solides en défense mais sans finition en attaque

VAAU380-1Les joueurs valenciennois ont passé un message à l’échauffement à leur défenseur central, ils arboraient un maillot floqué d’un bon rétablissement Ahmed . Kantari a été victime d’une fracture du tibia lors du match précédent. Les hommes de Faruk Hadzibegic se créent deux grosses occasions : à la 17’, centre d’Enza-Yamisi, reprise de la tête de Mothiba puis frappe d’Azbague. La deuxième se produit à la 20’ sur un centre d’Azbague, repris par Mothiba mais l’attaquant sud-africain n’était pas bien placé, il rate sa reprise. Côté auxerrois c’est Yattara qui gâche deux occasions : à la 53’ il dévisse aux 6 mètres alors qu’il est seul et à la 71’ sa tête à bout portant est détournée par le gardien valenciennois Merville.
Les supporters, qui souhaitent la victoire, encouragent les rouge et blanc : Mothiba reprend de la tête un corner de Fulgini (72’), ça passe au-dessus de la transversale. Les entraîneurs procèdent à des changements, espérant faire la différence. Fumu Tamuzo a une situation de but dans les arrêts de jeu mais l’attaquant auxerrois ne marque pas. Valenciennes comptabilise 3 tirs cadrés, Auxerre 1…Le match nul est logique.

« A Valenciennes il y a tout pour réussir….  »

L’entraîneur auxerrois Cédric Daury croit encore au maintien : « ce n’était pas un grand match, il y a eu beaucoup de déchets. Nous n’avons pas été capables de marquer. Nous ne sommes pas contents mais il faut s’en satisfaire. Nous avons encore notre destin entre les mains. Il nous reste une finale pour le maintien à domicile la semaine prochaine lors de la dernière journée. Il faudra faire mieux et plus ».

VAAU380-2L’entraîneur valenciennois Faruk Hadzibegic positive : « il ne nous manque que le résultat pour que ce soit une belle fête de football. Malgré tout j’ai vu une osmose entre les supporters et les joueurs à la fin. Je suis satisfait de l’engagement et de la volonté des joueurs. Nous finissions sur une belle dynamique, nous n’avons rien lâché. Evidemment je suis insatisfait de finir à cette place. Mon ambition était la montée. Je regrette de ne pas avoir réussi. Aller chercher la Ligue 1 devrait être notre obsession. Nous ne devons pas nous satisfaire de finir la saison tranquille. Il aurait fallu plus de sensations, plus de moments forts ». Les rumeurs l’annoncent dans un club de Ligue 1, il dément, « je suis très bien à valenciennes, ma tête est dans le maillot rouge ».

Titulaire le gardien numéro 2 Cyrille Merville savoure, « c’est sympa de jouer, c’est valorisant, j’ai bien travaillé et j’ai été réglo toute la saison: Nous finissons sur une bonne note. Nous avons fait un match cohérent. Nous avons été professionnels en faisant le job jusqu’au bout ».

Pour le milieu Sigamary Diarra, « la saison est réussie, nous nous sommes maintenus avant les deux dernières journées. Nous avons le sentiment que nous aurions pu faire mieux, au moins titiller les plus gros. Nous avons préparé l’avenir, les jeunes ont acquis de l’expérience… À Valenciennes, il y a tout pour réussir ! »

Valenciennes – Auxerre : 0-0 (0-0)

9791 spectateurs

Valenciennes : Merville – Néry, Ntim, Aloé, Niakhaté – Tameze, Enza-Yamisi (Diarra 74’), Azbague (Foulon 82) – Fulgini – NDao, Mothiba (Niakaté 87’).

Auxerre : Boucher – Aguilar, Tacalfred, Sané, Traoré – Obraniak (Fumu Tamuzo 73’), Mathis (Konaté 89’), Touré, Ba (Kilic 63’) – Yattara, Courtet.


Publié par Anne Seigner le 13 mai 2017
Cédric Daury Cyrille Merville Faruk Hadzibegic Sigamary Diarra
(Foot) 0-0 pour le dernier match à domicile du VAFC
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email