Sur la 21ème circonscription, c’est le duel attendu Front National contre LR/UDI, le ticket composé du député-maire sortant, comme suppléant, et de Béatrice Deschamps, titulaire, fera face à la candidate du Front National.

A la lumière des résultats de LREM sur la 20ème et 19ème, l’absence de la LREM sur cette circonscription à troublé les électeurs. Cela se traduit pas une abstention record de 58,28%. Une donnée, synonyme d’humilité, et de mobilisation pour ce second tour, car une élection n’est jamais bouclée avant le dernier bulletin de vote tombé dans l’urne.

Résultats 1er tour :
Béatrice Descamps (UDI) 33,34%
Valérie Caudron (FN) 21,86%
Ophélie Tricot (FI) 14,06%
Didier Legrand (DVD) 9,02%
Christine Laurent (SOC) 5,51%
Patrick Kolebaki (COM) 4,71%
Pauline Pottier (ECO) 3,92%
Laurent Lasselin (DVD) 3,27%
Edith Weisshaupt (EXG) 1,03%
Jean-Luc Laurent (EXD) 0,97%
Christine Braet (DIV) 0,72%
Yazid Amara (DIV) 0,68%
Sally Haddar (DVG) 0,63%
Sylvain Damiani (DIV) 0,28%

380-DSC09731
Lasselin Laurent
(républicain centriste) : « je suis satisfait du résultat parce que je ne suis pas investi d’un parti politique. Je vais m’appuyer sur ce résultat pour les prochaines législatives et municipales. C’était  ma première ainsi que pour mon équipe. Nous en tirons les conclusions et nous allons corriger le tir. C’est une défaite mais nous sommes devant le PC à Valenciennes, c’est une petite victoire. L’abstention ? Nous devrions changer la loi : tant qu’il n’y a pas 75% de voix exprimées le résultat ne devrait pas être valable…là ce n’est pas représentatif. Je ne donne pas de consigne de vote pour le 2e tour. La démocratie doit s’appliquer, les électeurs doivent voter en leur âme et conscience ».

Ophélie Tricot (la France insoumise) : « nous sommes contents même si nous aurions aimé plus. Le résultat est satisfaisant. Il y a un problème d’abstention, les électeurs sont moins impliqués par les législatives. Lors de nos porte à porte nous avions senti qu’il y avait un déficit d’éducation politique ».

Béatrice Descamps (UDI – Les Républicains) : « le taux d’abstention est énorme. Il faut être vigilant pour le 2e tour. Je suis soulagée d’avoir obtenu ce résultat, je ne m’y attendais pas même si on l’espère toujours. Etre conseillère départementale est un atout, les électeurs reconnaissent notre travail. Maintenant il faut convaincre ceux qui ne se mobilisent pas pour voter à savoir ceux qui ont perdu confiance en la politique et ceux qui ne se rendent pas compte de l’importance de cette élection. Une semaine de communication nous attend ».

Didier Legrand (sans étiquette/divers droite) : «  J’avais une équipe formidable durant cette campagne, très mobilisée. Je suis très satisfait de cette 3ème place obtenue sans aucune investiture. Nous avons réalisé, durant 1 mois et demi, une campagne très sympathique, sérieuse et conviviale avec Pascal Coupez ».

Patrick Kolebacki (Parti communiste) : « c’est une déception par rapport au résultat dans une circonscription difficile pour la gauche dans son ensemble. Il n’y a qu’à Quiévrechain où le score est de 16,09%. A gauche il n’y a pas de gagnant, nous sommes divisés, nous perdons. J’avais pourtant tendu la main à Madame Tricot mais le désaccord national a contrarié les bonnes volontés locales. Pour les prochaines municipales, nous devrons travailler ensemble ».

Yazid Amara (Parti égalité Justice) : « nous ne nous attendions pas à un gros score, nous sommes nouveaux. Le résultat est satisfaisant parce que nous ne sommes pas connus. L’abstention est le candidat favori ».

Christine Laurent (Parti socialiste) : «  c’est un résultat décevant car nous avons fait une campagne de terrain, nous nous étions investis. Je suis fière de notre campagne, nous nous sommes battus pour nos idées. Nous savions que ça allait être difficile, les électeurs se sont calqués sur les présidentielles. Les électeurs d’en marche se sont tournés vers Madame Descamps. Je regrette de ne pas avoir fait une union avec les Verts. Pour le 2e tour j’appelle à voter contre le FN ».

Delphine Alexandre (en marche) : « Le couple Descamps-Degallaix est Macron compatible. Dans la campagne ils n’ont pas communiqué sur l’idée. L’abstention est trop forte. Le FN au 2e tour ce n’est pas de bon augure. Béatrice Descamps sera député. Il nous a manqué un candidat en marche. Si nous avions été là, je suppose qu’il y aurait eu l’UDI face à en marche, ça aurait changé la teneur du vote. Les résultats de la 21e circonscription ne sont pas représentatifs de l’électorat en raison de l’abstention et de l’absence d’un candidat en marche. J’aurai aimé qu’il y ait un candidat, quand je vois tous ceux qui sont au 2e tour, c’est frustrant ».

Publié par Anne Seigner le 11 juin 2017
21ème circonscription Béatrice Descamps
Duel entre LR/UDI et le Front National sur la 21ème circonscription
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email