27 ans d’attente c’est long n’est-ce pas ? C’est le nombre d’années durant lesquelles le VAFC n’a pas remporté le derby à domicile. Hier les Valenciennois ont mis fin à cette disette en battant Lens (1-0) grâce à un but d’Aloé.

Solides et efficaces

Quel plaisir d’entrer dans un stade rempli avec deux kops fervents ! Ce plaisir prend vite fin quand ils s’insultent à tour de rôle…Respect ? Fair-play ? Apparemment notions inconnues pour eux. Que dire des nombreux fumigènes et pétards de la tribune visiteurs ?

Plus festif la pluie de confettis blanc sur les drapeaux rouge des supporters valenciennois à l’entrée des joueurs. L’entraîneur valenciennois a mis son costume, c’est jour de fête au stade du Hainaut.

Opposé au plus gros budget de la Ligue 2, Valenciennes ne nourrit aucun complexe. Le milieu de terrain Karaboué tente sa chance sur deux frappes (18’, 20’) non cadrées. Lens attaque également : sur une passe en profondeur de Zoubir, Fortuné dans un angle fermé frappe à côté (21). Zoubir (28), Hafez (30), Fortuné (36) se créent des occasions mais la défense valenciennoise à l’image d’Aloé est sereine.
Après la pause la tension monte d’un cran, les contacts sont plus rudes. Sur corner, Guezoui est proche d’ouvrir le score pour Valenciennes sur une tête qui frôle le poteau droit (71′).  Cinq minutes plus tard le tableau d’affichage se débloque : Aloé reprend victorieusement de la tête un corner de Roudet (1-0, 76’). L’entraîneur lensois décide alors de procéder à trois changements pour aller chercher l’égalisation. Ni Lopez, ni Bayala ni Chouiar n’y parviendra.
Valenciennes préserve la victoire à la grande joie des supporters qui les célèbrent dignement. Les Lensois têtes basses saluent malgré tout  leurs supporters qui par contre les sifflent à tout rompre. Lens a cédé face à une équipe solide en défense et efficace en attaque et n’a toujours pas de point au classement et reste dernier.

« Nous savourons ces trois points »

Eric Sikora, l’entraîneur lensois positive malgré la 7e défaite consécutive, « encore une fois, nous faisons un match cohérent, une bonne première mi-temps. La deuxième mi-temps est plus équilibrée mais à l’arrivée nous perdons c’est difficile. Je n’ai rien à dire sur l’état d’esprit. Ce soir ce n’est pas encore suffisant. Valenciennes n’a pas beaucoup d’opportunité mais marque sur coup de pied arrêté. Il faut persévérer, faire tourner ça en notre faveur. Les joueurs donnent tout mais ne sont récompensés au bout, il ne faut pas lâcher. Sur les deux derniers matchs nous rivalisons avec nos adversaires mais il nous manque un brin de réussite.  Valenciennes a été plus efficace que nous.  Nous sommes sur la bonne voie, il faut aller provoquer le destin  ».

Dusan Cvetinovic, le défenseur lensois, a le masque : « Nous prenons ce but sur un coup de pied arrêté, c’est difficile. Si c’est un cauchemar ? Oui, c’est une catastrophe. Ce sont des moments difficiles. Il y a un prochain match lundi. Il faut gagner. C’est mieux d’enchaîner tout de suite. C’est incroyable. Il faut rester costaud, tous ensemble ».

Faruk Hadzibegic est satisfait, «  l’équipe était déterminée. Les joueurs ont suivi le plan de jeu. C’est un match référence au niveau de l’engagement, nous nous sommes fait plaisir, nous avons fait plaisir au staff et au public. Lens a plus de qualités que le nombre de points qu’il a. Je souhaite au club lensois une bonne fin de championnat Nous savourons ces trois points, ça donne confiance ».
Johan Ramaré a apprécié la soirée, « dans un stade rempli, c’est un super match à jouer. Nous avons fait le match que l’entraîneur souhaitait que nous fassions. Nous avons été solides et réalistes. Cette victoire, elle fait du bien ».
Le buteur Baptiste Aloé est incrédule, «  ce n’est que mon 2e but en pro et le 1er en pro qui donne la victoire. Oui j’ai marqué mais le plus important c’est d’avoir gagné. Nous sommes bien rentrés dans le match en étant présent dans les duels ».

Pour le capitaine Sébastien Roudet : « c’est le scénario idéal. Un derby c’est particulier. Cette année il tourne en notre faveur, nous sommes preneurs. Les supporters nous en parlent depuis longtemps, nous leur avons fait plaisir. A la fin il y a une belle communion. J’espère qu’il y en aura d’autres cette saison ».

Valenciennes – Lens : 1-0 (0-0)

Spectateurs: 15182

Buts : Aloé (76’)

Valenciennes : Perquis – Dos Santos, Niakaté, Aloé, Néry – Ramaré, Thiago – Karaboué (Nangis 84), Roudet (Mauricio 90+4), Ambri – Guezoui (Pierre-Charles 84).

Lens : Douchez – Duplus, Duverne, Cvetinovic, Hafez – Bellegarde, Beghin – Ouwo Moussa (Lopez 73), Zoubir, Markovic (Chouiar 83) – Fortuné (Bayala 83).

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 16 septembre 2017
Baptiste Aloé Dusan Cvetinovic Eric Sikora Faruk Hadzibegic Johan Ramaré Sébastien Roudet
(VAFC) Enfin une victoire dans le derby
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email