Il y a une semaine, c’était l’euphorie. Le VAFC remportait le derby face à Lens. Depuis rien ne vas plus : défaite à Ajaccio mardi (3-0) et défaite vendredi à domicile, la première de la saison face à Auxerre (0-2). Ces contre-performances placent les Valenciennois, qui ont évolué sans les défenseurs Nestor, Néry et Kantari à la 14e place, le doute s’installe…

Pas de poids en attaque

Les deux équipes sont tout de suite dans le tempo. Guezoui tente de centrer pour Mothiba, le défenseur auxerrois Ba détourne (5’). La frappe de Pape Sané est bien captée par Perquis (11’). Entreprenantes les deux équipes multiplient les occasions : Mothiba (22’), Guezoui (26’) pour Valenciennes et Pape Sané (28’, 30’). L’occasion la plus dangereuse est valenciennoise : Karaboué lance en profondeur Guezoui mais l’attaquant valenciennois bute sur Boucher (37’). Le gardien valenciennois brille à son tour sur une frappe de Philippoteaux (44’).
Le VAFC n’aurait-il pas laissé passer sa chance ?
Si… Auxerre impose en deuxième mi-temps son physique. Sur un centre d’Arcus, Yattara ouvre le score (0-1, 62’). Dans la foulée le une deux entre Yattara et Philippoteaux est conlu par le numéro 28 (0-2, 68’). Perquis évite le 3-0 en détournant la frappe de Yattara (71’).  Menés et malmenés, les Valenciennois piétinent en attaque. Ils encaissent une 2e défaite d’affilée, tout le contraire des Auxerrois qui signent leur 2e victoire consécutive.

Un problème d’efficacité offensive

L’entraîneur auxerrois Francis Gillot savoure cette première victoire à l’extérieur cette saison : « Nous enchaînons une deuxième victoire. Nous cherchions cela depuis un petit moment. Nous avons montré de belles choses en deuxième mi-temps, après une première équilibrée, bloquée. Nous méritons cette victoire. A la pause, j’ai pensé que nous pouvions élever notre niveau de jeu. Sur la deuxième mi-temps, il n’y a pas de discussion possible. C’est maîtrisé, par rapport à d’habitude. Même sur la fin, quand Valenciennes a poussé, nous avons eu du sang froid et nous avons su garder les ballons. C’est une bonne soirée. En deux matchs, nous avons pris plus de points que les sept premiers ».

Le milieu de terrain Jordan Adéoti est satisfait, « c’était important après notre bon résultat contre Lorient, nous avions envie de confirmer contre Valenciennes et c’est chose faite. Nous espérons être en haut de classement même si on a connu une spirale très négative. Nous avons gardé confiance maintenant il faut répéter ce genre de performances ».

Faruk Hadzibegic, l’entraîneur valenciennois, souligne qu’ « il ne faut pas comparer le match d’Ajaccio et celui contre Auxerre. Avec ce que nous avons montré, notamment en première période, il n’y a pas photo avec Ajaccio. Nous avons un problème d’efficacité offensive. Le résultat est dur pour nous. En face, Auxerre a été efficace et a profité de nos erreurs. En première période, nous avons été cohérents mais nous n’avons pas su marquer. Tant que nous ne réglerons pas nos difficultés offensives… nous risquons de souffrir. Il faut davantage peser sur la défense adverse. J’espère récupérer bientôt les blessés. Nous continuons à travailler, à nous battre et mouiller le maillot ».

Le capitaine valenciennois Sébastien Roudet s’y attendait, « nous nous sommes fait punir en 2e mi-temps. Nous aurions du ouvrir le score en première. C’est frustrant de sortir avec une défaite. Auxerre a été plus efficace que nous, tout simplement. Il va falloir être plus efficace. Nous ne sommes pas assez dangereux.  Ce n’est jamais bon d’enchaîner 2 défaites. Il faut se réfugier dans le travail et aller à Orléans ambitieux ».

Le gardien valenciennois Damien Perquis a son opinion, « Auxerre a eu deux ou trois occasions, nous une seule, la défaite n’est pas imméritée. En début de saison, nous avions de la réussite, nous avions peu d’occasions et nous marquions. C’est toujours énervant d’avoir la capacité d’enclencher quelque chose après la victoire dans le derby et de s’effondrer derrière. C’est le haut niveau. Tout se joue au mental. Nous travaillons bien mais est-ce que tous les efforts sont faits mentalement ? ».

Valenciennes – Auxerre : 0-2 (0-0)

Spectateurs: 11180

Buts : Yattara (62), Philippoteaux (68)

Valenciennes : Perquis – Dos Santos, Aloé, Niakaté, Pierre-Charles – Ramaré, Thiago (NDao 78), Karaboué (Mauricio 72), Roudet – Guezoui, Mothiba (Ambri 72).

Auxerre : Boucher – Arcus, V. Sané, Ba, Polomat – Obraniak, B. Touré, Adeoti, Phillipoteaux Sangaré 90) – P. Sané (Sakhi 86), Yattara (Firer 81).

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 23 septembre 2017
Damien Perquis Faruk Hadzibegic Francis Gillot Jordan Adéoti Sébastien Roudet VAFC
(VAFC) La semaine noire des Valenciennois
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email