Ce ne fut pas si simple de venir à bout de Tours. Imaginez : un seul tir cadré valenciennois dans une première mi-temps sans saveur ? Heureusement la deuxième mi-temps fut plus optimisée avec les buts de Roudet et Dabo. Les Valenciennois assurent l’essentiel face à la lanterne rouge. Ils n’attendent plus que le nom du remplaçant de Faruk Hadzibegic remercié fin septembre.

Deux blessés

Nouveau coach, nouveau look, Nicolas Rabuel porte le survêtement et une casquette à l’envers. Il titularise lors de cette 11e journée  pour la première fois de leur carrière, Dabo en défense et Masson en sentinelle. Il faut attendre la 31’ pour voir une combinaison de Tours sanctionnée par un hors-jeu. Sur un coup franc du milieu de terrain Hein (35’), le gardien valenciennois rate sa sortie, heureusement il se ressaisit vite pour récupérer le ballon. L’unique tir cadré valenciennois est signé Mothiba (36’).  Tours est dangereux à l’image de Belkebla (37’), sa frappe est contrée par Dabo. Valenciennes subit. En raison d’un problème musculaire l’attaquant Guezoui quitte ses partenaires, il est remplacé par Diarra S.  Le franco-malien donne du peps aux Valenciennois. Sur un centre, il trouve Roudet qui ouvre le score (1-0, 57’). Ça y est les Valenciennois sont dans le match. La frappe puissante de Dos Santos est détournée par Goda (61’). L’entraîneur de Tours tente alors le tout pour le tout et effectue ses changements. Après Guezoui c’est Perquis qui souffre des mêmes maux. Merville le remplace. Le gardien numéro 2 est vite chaud : il effectue un premier sauvetage face à C. Diarra (70’). L’animation offensive est enfin présente. Le corner de S. Diarra est repris par Dabo qui marque (2-0, 84’). Tours réagit par l’intermédiaire de Clémence (86’) et Bergougnoux (89’, 90’) mais ne marque pas. Grâce à ce second succès consécutif, les Valenciennois sont 9e. Les Tourangeaux restent derniers.

« C’était trop scolaire »

L’entraîneur de Tours Gilbert Zoonekynd reste positif malgré cette dernière place au classement : « nous avons encore manqué d’efficacité devant notre but et le but adverse.  On ne peut pas dire que nous avons réalisé un non-match mais le résultat est défavorable. Nous perdons trop vite les ballons après les avoir récupérés, ça nous oblige à faire beaucoup d’efforts. La solution ? C’est de persévérer. Il n’y a pas 36 alternatives. Soit nous subissons les choses et le sort et scellé, soit nous nous accrochons  et ça sourira à un moment ou à un autre. Evidemment le plus tôt sera le mieux ! ».

Deuxième victoire en deux matchs pour l’entraîneur Nicolas Rabuel,  « ça manquait de pétillant en première période, c’était trop scolaire. Comme Tours avait besoin de gagner, nous avons eu en deuxième mi-temps plus d’espaces. Sur un centre en première intention, nous ouvrons la marque. C’est bien, nous enchaînons une deuxième victoire, ce sont les séries qui font grimper dans un championnat ».

Sigamary Diarra, auteur de la passe décisive sur le premier but, savoure le résultat : « j’avais à cœur de confirmer mon bon début de saison après cette trêve. Le match était fermé en première mi-temps. Il y a eu plus d’espaces en seconde. Nous souhaitons poursuivre la série de victoires, notre dynamique est positive, nous travaillons dans la sérénité. Nous allons aller chercher cette 3e victoire ».

Auteur du second but pour sa première titularisation, le jeune Elhadj Dabo (21 ans) est  impassible : « j’avais envie de rendre la confiance que l’entraîneur m’avait donné, il croit en moi. Mes équipiers m’ont également aidé et donné des conseils. Ma force c’est de ne pas avoir de pression. Quand je joue, je prends du plaisir. Défenseur central, milieu de terrain, je m’adapte, c’est le foot. L’essentiel est de jouer ! ».

Le capitaine valenciennois Sébastien Roudet est satisfait, « c’est un match solide de notre part. Tours a fait bonne figure, c’est une belle équipe. Nous continuons notre petit bonhomme de chemin. Il faut enchaîner les victoires ».

Sorti à la 66’ pour un problème musculaire, le gardien Damien Perquis affirme que « c’était important de gagner. Tours s’est accroché. L’inoxydable Séb nous enlève une épine du pied et le jeune Elhadj est récompensé, c’est une belle histoire ». Interrogé sur l’effervescence autour de l’entraîneur, il déclare, « nous nous occupons du terrain, nous ne sommes que des joueurs. Nous avons beaucoup de respect pour Faruk, la vie continue et nous accueillerons le prochain entraîneur à bras ouverts ».

Valenciennes – Tours : 2-0

Spectateurs: 7639

Buts : Roudet (57), Dabo (84)

Valenciennes : Perquis (Merville 66) – Dos Santos, Dabo, Aloé, Néry – Mauricio, Masson (Nestor 73), Roudet – Nangis, Guezoui (Diarra S. 43), Mothiba.

Tours : Goda – Lippini, Gradit, Cissé I., Miguel – Belkebla, NDoye – Hein (Bergougnoux 64), Makhedjouf (Mancini 56), Bayard (Clemence 64) – Diarra.

Retrouvez dans notre nouveau mensuel en ligne https://mag.va-infos.fr/ un entretien avec Laurent Dos Santos et Tony Mauricio, joueurs du VAFC.

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 14 octobre 2017
Damien Perquis Elhadj Dabo Gilbert Zoonekynd Nicolas Rabuel Sébastien Roudet Sigamary Diarra
(VAFC) Une victoire (2-0) face à la lanterne rouge
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email