Les Valenciennoises ont battu ce samedi Dunkerque en coupe de France au terme d’un match disputé. Bien parties (1-0), les Valenciennoises se font rattraper par des Dunkerquoises intraitables en défense (1-1). Cet effort les filles du littoral le paient physiquement dans le troisième set (2-1). Pour sceller la victoire les Valenciennoises ont du s’employer car l’adversaire maritime a chèrement vendu sa peau !

Un collectif solidaire

Du jeu ! Oui il y en a eu du jeu et des échanges entre ces deux équipes de Nationale 3 qui évoluent dans la même poule mais ne se sont pas encore affrontées en championnat.

Le premier set est serré : 4-4 puis 7-7. D’un côté Audrey Assana s’impose au centre, de l’autre c’est Alex Merle qui est au four et au moulin. Les Valenciennoises font le break (16-11) mais Alex Merle ramène les siennes (18-16).  Audrey Assana redonne de l’avance aux Valenciennoises (24-18) mais Dunkerque ne lâche rien (24-21). Audrey Assana conclut le set (25-21).

Le deuxième set est serré également : 8-8, 15-15. En échec sur certaines attaques Tiphaine Desruez s’agace. A 19-18, l’entraîneur valenciennois fait entrer Mélanie Bourgès. Les deux équipes sont au coude à coude 22-22. Margaux Imbert ne tremble pas, sa dernière attaque réussie permet aux Dunkerquoises d’égaliser à un set partout (22-25).

Les Valenciennoises vont-elles être en mesure de réagir ? Oui avec la jeune Céline Bourgin qui fait son entrée au poste de passeuse. C’est reparti pour un mano a mano 8-8, 11-11. Dunkerque entre alors dans une zone de turbulences. Les Valenciennoises en profitent et assomment les Dunkerquoises sur un 14-2 (25-13).

Dunkerque est sonné mais pas KO. La preuve avec Marguerite Chinenyeze qui fait 2 aces (7-11). Tiphaine Desruez, qui a évacué sa frustration, relance les Valenciennoises (14-12). Chaque point est disputé. Dunkerque après trois sauvetages abdique sur l’attaque d’Anaïs Berlémont (18-16). Les Dunkerquoises résistent, les Valenciennoises sont sur la bonne voie (24-18). Alex Merle et Lena Imbert retardent l’échéance (24-21). L’entraîneur valenciennois prend un temps mort pour probablement rassurer et calmer son équipe. Le dernier point est interminable tant Dunkerque y croit encore…au terme d’un effort collectif, l’expérimentée Tiphaine Desruez inscrit le dernier point de la rencontre puis exulte. Cette victoire les Valenciennoises sont allées la chercher !

« Toutes les joueuses ont fait ce qu’il fallait »

Céline Bourgin

L’entraîneur dunkerquois Vincent Wynants analyse la rencontre « nous avons manqué d’agressivité au service et nous n’avons pas été réguliers en réception. Il y a eu des approximations défensives notamment sur les attaques au centre. Au 3e set nous sommes passés à travers, nous nous effondrons physiquement. C’est l’équipe qui a fait le moins de fautes qui a gagné. Il y a eu de beaux et longs échanges. Je félicite Valenciennes, qui a développé un volley propre ».

L’entraîneur valenciennois Hadrien Briot est satisfait, « nous avons eu quelques moments de flottement en réception. Alex Merle est une excellente joueuse, mobile. Mes joueuses ont rebondi quand elles étaient en difficulté. Céline Bourgin a surpris l’adversaire, elle varie, elle apporte autre chose que Valérie Marko ».

Le président Arnaud Legrand apprécie la qualification « le match a été très accroché, nous avons gagné au mental et à l’expérience. Défensivement Dunkerque est costaud. C’est une victoire d’équipe, toutes les joueuses ont fait ce qu’il fallait ».

Le prochain match de coupe de France aura lieu le 9 décembre, l’adversaire n’est pas encore connu.

Interview audio de Céline Bourgin

Valenciennes  – Dunkerque : 3-1 (25-21, 22-25, 25- 13, 25-21)

Valenciennes : Assana, Van Gucht, Maréchal, Cheval, Desruez, Marko puis Berlémont, Bourgès, Bourgin.

Dunkerque : Roussey, Chinenyeze, Merle, Beaucamp, Rogier, M. Imbert puis Verdoucq, L. Imbert, Marquis.

Retrouvez un entretien avec Mélanie Bourgès sur notre nouveau mensuel en ligne https://mag.va-infos.fr/

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 12 novembre 2017
Arnaud Legrand Céline Bourgin Hadrien Briot Vincent Wynants
(Volley Club de Valenciennes) Elles reprennent une coupe
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email