La dentelle de Valenciennes constitue un véritable pan de l’histoire de la ville centre, l’Athènes du Nord. Cette activité était attachée à la ville de Valenciennes, une signature, une empreinte aussi marquante que le charbon dans ce bassin minier. Guy Cattiaux fait revivre notre mémoire collective à travers une réédition très réussie du livre « La Dentelle à Valenciennes »  de Arthur Malotet.

Vers 1760, elles étaient 4 000 dentellières à œuvrer dans la ville de Valenciennes, ce n’était pas un travail parmi d’autres, mais incontestablement une identité de la ville centre de notre arrondissement en 2017. Comme repère historique, le charbon fut découvert pour la première fois  en France, sur la commune de Fresnes-sur-Escaut, en 1720. C’est pourquoi, l’histoire de la dentelle, baptisée « La Valenciennes », nous intéresse au premier chef; son savoir faire unique avec les célèbres fuseaux. Aujourd’hui, cet art se perpétue à travers un club au sein de la Maison des Associations de Valenciennes. C’est peu et énorme à la fois.

« Le déclic fut la fête du patrimoine en 2014 », Guy Cattiaux

Ancien journaliste de la Voix du Nord, écrivain avec une dizaine ouvrages à son actif, comme sur la sidérurgie à travers le livre remarqué : « Denain, des hommes d’aciers », Guy Cattiaux a puisé son inspiration sur cette terre de labeur et industrielle par essence depuis plusieurs siècles. « Mon créneau est l’archéologie industrielle », souligne l’auteur.

Très éclectique, il est également attaché à l’art de la photo. En effet, au sein de l’imposant club photo de Denain, lié à Usinor, avec plus de 1 000 membres, il a reçu en 1974 le Prix national des jeunes photographes. «  C’est à travers mon activité de photographe que j’ai réalisé la puissance de l’image et de l’audiovisuel », commente Guy Cattiaux.

En couverture : Dentellière (1926) du peintre français Lucien Jonas, originaire du Valenciennois. © Musée des Beaux-Arts de Valenciennes (inv. 2005.5.106)/Photo Régis Decottignies.

Comme souvent, la dentelle faisait partie de ces expositions pour le grand public durant les Journées du Patrimoine à Valenciennes. Spectateur assidu de cette manifestation « ce fut le déclic en 2014. J’ai pu découvrir le livre « La dentelle à Valenciennes »  d’Arthur Malotet de 1927, repris en fac-similé en 1983,  historien et professeur au lycée Henri Wallon. J’ai voulu redonner vie à ce livre. Cette nouvelle édition fera date, non seulement pour sa conception, mais aussi parce que c’est la première fois que ces dentelles de l’époque de Louis XIV jusqu’au XIXe siècle, sont présentées en couleurs, grâce au don fait par la famille Lefrancq à la bibliothèque municipale classée de Valenciennes. Elles sont un véritable trésor pour notre ville.  Photographiées par Patrick Lewicki, elles trouvent ici une nouvelle dimension et un cadre magnifique  », souligne Guy Cattiaux.

Nouveaux visuels, remise en page plus aérée, papier de qualité, reliure, c’est un objet livre haut de gamme qui vous est proposé. « La souscription avant édition est prolongée jusqu’au 30 novembre », précise Guy Capitaux. Les souscripteurs bénéficient d’une offre de lancement comprenant un prix réduit (39 € au lieu de 47 €) ainsi que d’un cadeau : la reproduction, grâce au soutien du club philatélique du Valenciennois, d’une carte postale premier jour, de 1943, représentant une dentellière au travail, dessin réalisé par Lucien Jonas.

Format du livre : 23,5 cm x 30 cm, relié, 176 p.

Profitez de ces derniers jours pour souscrire, voir le site : www.ladentelleavalenciennes.com

Souscription également par courrier : 39 € par exemplaire plus forfait port 5 €. Chèque à adresser à Guy Cattiaux, éditions Miroir de page, B.P. 90027, 59300 Valenciennes.

Oui, c’est un cadeau lumineux sous le sapin, mais plus encore une pépite valenciennoise dans votre bibliothèque !!

Retrouvez un reportage, sur https: mag.va-infos.fr , relatif à l’entreprise Jean Bracq, fabricant de la dentelle de Caudry-Calais.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 15 novembre 2017
dentelle Guy Cattiaux Livre dentelle Valenciennes
L’histoire de la dentelle de Valenciennes prend un second souffle
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email