Après une belle prestation en coupe de France à Marseille, les supporters valenciennois attendaient le même engagement pour la 20e journée de Ligue 2. Hélas ce ne fut pas le cas. Malgré l’ouverture du score par Masson, les Valenciennois ont été dominés. Bourillon a égalisé et Sarr d’un coup de pied canon a donné la victoire à Châteauroux dans les arrêts de jeu…

Mercato

Même s’il se termine le 31 janvier, il y a eu quelques mouvements. Côté arrivée, Saliou Ciss fait son retour. Il est prêté par Angers où il a passé six mois sans jouer. Il veut rattraper le temps perdu car le défenseur international sénégalais vise la Coupe du monde en Russie en juin. Un autre Angevin rejoint le Hainaut, le défenseur Mehdi Tahrat (27 ans, 1,93 m), il est également prêté.

Côté départ, l’attaquant valenciennois Gwen Foulon (19 ans), qui n’a pas joué en Ligue 2 cette saison, est prêté à Croix (N2) jusqu’à la fin de la saison. Le latéral gauche Jordan Pierre-Charles s’est engagé à Bourg-en-Bresse (Ligue 2) jusqu’en 2019. Son départ est lié à l’arrivée de Saliou Ciss. Enfin l’attaquant Jorris Romil a prolongé son contrat mais a été prêté aux Herbiers (Nationale).

Trois tirs cadrés…

C’est une entame réussie ! Deuxième minute de jeu, Masson frappe, il est contré par le défenseur Bourillon, la trajectoire modifiée trompe Pillot le gardien (1-0). Le milieu de terrain forme avec ses mains un cœur, la destinataire s’est forcément reconnue… Châteauroux met ensuite le pied sur le ballon et se crée une occasion par Traoré qui perd son duel face à Perquis (27’). Valenciennes, qui évolue sans Sébastien Roudet touché au mollet, recule face au pressing de son adversaire. Mothiba reprend de la tête le coup franc tiré par Mauricio à la 36’, le ballon passe au-dessus de la transversale. Châteauroux domine dans l’ensemble, met de l’engagement et Sanganté réalise une frappe cadrée à la 39’. Perquis encourage ses équipiers « allez les gars, on n’y est pas là ». A la mi-temps le VAFC mène mais a été bousculé.
Valenciennes reprend avec plus d’intentions offensives : Diarra enchaîne deux frappes cadrées. Mais sur un corner, Bourillon égalise de la tête (1-1, 53’). Le score n’évoluant pas, les entraîneurs font des changements : Khadda remplace Mandanne (69’) pour Châteauroux et  Karaboué remplace Diarra (70’) pour Valenciennes. Châteauroux continue de tenter comme la frappe enroulée de Benrhama (72’). Nangis apporte porte le danger côté gauche, il obtient un coup franc à l’entrée de la surface. Karaboué le tire mais c’est totalement raté. Alors que le match nul se dessine, Sarr décoche une superbe frappe, le ballon se loge dans la lucarne, Perquis reste sans réaction (1-2, 90’+1). Malgré une dernière tentative de NDao, Valenciennes s’incline.

« Nous avons manqué de conviction offensive »

L’entraîneur de Châteauroux Jean-Luc Vasseur est concis : « l’entame est en notre défaveur mais malgré tout nous sommes restés sur notre ligne de conduite. En première mi-temps, nous avons eu le ballon mais nous n’avons pas été assez efficaces. La deuxième mi-temps a été plus débridée. C’est un but exceptionnel qui débloque la situation ».

L’entraîneur valenciennois Réginald Ray décortique la rencontre, « nous avons tiré 19 fois au but en faisant un match moyen, nous en avons cadré 3. Quand nous faisons aussi peu mal à l’adversaire, nous ne sommes pas à l’abri. Nous avons trop laissé l’initiative à Châteauroux. Nous avons été trop inoffensifs pour espérer un point. Nous n’avons pas la capacité à enchaîner deux bonnes performances même si ce n’est pas le même contexte et adversaire. Il aurait fallu être plus mobiles, plus tranchants. Je n’ai pas le souvenir d’une occasion réelle. C’est une problématique plus individuelle que collective. Nous étions trop peu engagés pour aller au bout de nos offensives. C’est un match pour moi assez moyen que nous n’aurions pas du perdre. Nous avons manqué de conviction offensive ».

A l’issue de la rencontre, un décrassage était obligatoire pour les Valenciennois qui disputent 3 matchs en 10 jours. Douche puis repas, seulement après ils devaient passer par la zone mixte. A quelle heure ? Allaient-ils le faire ? Conclusion nous n’avons pas de déclaration de joueurs…

Valenciennes – Châteauroux : 1-2 (1-0)

Buts : Masson (2’) pour Valenciennes ; Bourillon (53’), Sarr (90’+1) pour Châteauroux

Spectateurs: 6458

Valenciennes : Perquis – Dos Santos, Nestor, Tahrat, Ciss – Thiago (Konaté 90’+2), Masson – Diarra (Karaboué 70’), Mauricio, Nangis (NDao 80’) – Mothiba.

Châteauroux : Pillot – Traoré, Samnick, Bourillon, Mbone, Alhadhur – Sarr , Sanganté – Tounkara (Boukari 75’), Mandanne (Khadda 69’), Benrhama (Das Neves 89’).

 

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 13 janvier 2018
Jean-Luc Vasseur Réginald Ray VAFC
(VAFC) Victoire de Châteauroux face à d’inoffensifs valenciennois
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email