La série de trois défaites consécutives (Liévin, Dunkerque, Marcq en Baroeul) a été indigeste pour le club valenciennois. C’est pourquoi l’entraîneur et le club ont décidé de stopper leur collaboration. C’est Talita de Cassia Ferreira qui est désormais l’entraîneur. Les explications avec les protagonistes.

Le Président Arnaud Legrand

 « D’un point de vue sportif, il y a les 3 défaites. Celle à Liévin surtout puis celle contre Dunkerque. Celle contre Marcq, je la mets entre guillemets. Le message d’Hadrien ne passait plus auprès des joueuses. D’un point de vue administratif, j’attendais de l’entraîneur la gestion des licences, l’organisation de tournois et l’intervention dans les écoles. Or ces tâches n’étaient pas totalement accomplies. Il nous faut quelqu’un sur qui nous puissions nous reposer ».
Le président et l’entraîneur se sont rencontrés pour mettre les choses à plat et l’entraîneur a démissionné. « Je suis déçu, ça fait perdre du temps et peut-être une saison ».

L’ex-entraîneur Hadrien Briot

« Nous avons discuté de manière approfondie lors de l’entretien d’embauche sur les tâches à effectuer. Moi je suis tourné vers la performance et le haut niveau. J’ai une méthode avec de l’analyse vidéo et des statistiques. Les joueuses y adhéraient de moins en moins. J’ai ma part de responsabilité, je l’accepte complètement. Certaines joueuses ont des bases tactiques basses, j’ai tenté de les remettre à niveau, ça n’a pas plu, elles n’étaient pas dans cette optique là. A partir du moment où le groupe lâche l’entraîneur…Le club n’est pas assez structuré. Je ne suis pas réfractaire aux tâches administratives mais consacrer 80 à 90% de mon temps à ces tâches ce n’est pas possible, ça ne me convient pas. J’ai essayé de faire au mieux l’administratif et le sportif. Or je n’ai pas fait correctement l’administratif ni le sportif de mon point de vue. Je suis plus heureux aujourd’hui que sur les derniers mois passés, cette démission est une très bonne chose pour moi. Je souhaite de la réussite aux filles, il n’y a pas de rancœur ». Il n’y a toutefois pas eu d’au revoir avec toutes les joueuses.
La suite ? « Un probable départ à Montréal pour un grand projet de développement du volley, c’est une belle opportunité, à voir si ça va se concrétiser. J’ai activé des pistes, je ne suis pas inquiet. Je recherche de bonnes conditions de travail, qui correspondent à mes valeurs. Je n’ai pas de regret, l’expérience valenciennoise aura été fatigante, épuisante dans tous les sens du terme physiquement et nerveusement, je n’aurai pas pu finir la saison dans ces conditions là ».

La joueuse Ferreira devient entraîneur

Talita de Cassia Ferreira apparaît comme un choix évident pour terminer la saison. Enceinte (naissance prévue en juin) la joueuse, arrivée de Sens (Elite) début décembre, va se consacrer à l’entraînement, elle apportera son expérience. La brésilienne a écumé les championnats de son pays, italien, indonésien, israëlien, suisse et français.
Le club est à la recherche d’un entraîneur pour la saison prochaine et a déjà reçu des candidatures.

Avec le sourire et en français, la Brésilienne rassure, « oui c’est la première fois que j’entraîne, c’est un nouveau challenge. J’ai pris les infos auprès des joueuses. Entraîner n’est ni stressant ni difficile, c’est juste complètement différent de jouer. C’est dur pour moi de rester immobile, j’ai envie de jouer… ».


Une première réussie à Rainneville

Talita de Cassia Ferreira a réussi ses débuts d’entraîneur. « Pour ce premier match, je n’avais pas de doute », affirme t’elle. Les Valenciennoises l’ont emporté 3-0 (16-25, 16-25, 10-25).
Valenciennes est 3e à 5 points du leader. Le Président a apprécié le résultat mais aussi les attitudes, « les filles ont retrouvé le sourire ». Il souhaite que son groupe se batte jusqu’au bout. « Il est mathématiquement encore possible de viser la montée mais il ne faut plus perdre de points ».

Le prochain match aura lieu le 25 février à domicile face à Lys Les Lannoy.

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 11 février 2018
Arnaud Legrand Hadrien Briot Talita de Cassia Ferreira VCV Volley Club de Valenciennes
(Volley Club de Valenciennes) Un changement d’entraîneur inéluctable
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email