L’industrie lourde n’est jamais à l’abri d’une bonne nouvelle même dans le Valenciennois. En effet, le Groupe PSA a annoncé officiellement la mise en production en 2020 d’une nouvelle boîte de vitesse avec des perspectives majeures pour le site de PSA/Valenciennes.

Le site de PSA Valenciennes ne passe pas à coté de la nouvelle vague.

C’était un secret de polichinelle, la boîte de vitesse destinée aux voitures thermiques était condamnée à moyenne échéance. Par suite, le danger résidait dans la production d’une boîte de vitesse échappant à une production industrielle sur ce territoire… ! La rumeur bruissait… les Japonais avaient déjà une technologie de pointe, avec un coût défiant toute concurrence !! Sauf que cette fois, le Valenciennois ne passe pas à coté de la transformation, la modernité passera par ce territoire, terre d’industrie lourde qu’on se le dise !

Automatique, électrique…

Plusieurs paramètres convergent vers une révolution de la boîte de vitesse et de sa production. En effet, la vampirisation du marché par la boîte automatique reléguant notre vieille boîte manuelle au rang qui lui convient, celle de la fin de son usage pur et simple à travers le monde. Ensuite, le moteur thermique compte ses années, la logique vers la production des voitures électriques à grande échelle est désormais inéluctable. C’est factuel, et soyons clair, ce territoire est à chaque fois passé à coté d’une transformation majeure, les sinistres industriels d’hier et demain avec le Groupe Vallourec nous rappellent cette évidence cruelle. L’énorme surprise du jour est que cette nouvelle production arrive chez PSA/Valenciennes et n’est plus importée directement du Japon. Miracle, le Valenciennois n’est pas mis au rancart… C’est un événement industriel qui fera date !

Vive l’EAT6

La nouvelle est tombée à midi suite à un comité paritaire stratégique, l’usine de PSA/Valenciennes se voit attribuer la production industrielle de la boîte de vitesse « EAT6 » sous la licence AISIN.  Rarement, 3 lettres et un chiffre n’ont paru aussi chantant !  « On respire. Cette nouvelle boîte de vitesse donne une lisibilité de production pour dix ans sur le site de PSA Valenciennes. Nous sommes également surpris par le très haut niveau de technicité de ce produit, la formation des équipes sera très importante », explique un membre du syndicat Force Ouvrière présent à ce comité paritaire stratégique.

Ce nouvel objectif contraint le site de Valenciennes à une véritable mutation physique, mais également au niveau des compétences. En effet, des bâtiments vont cesser la production de l’AL4 dès cet été afin de se transformer drastiquement.

A terme, le lancement en série de cette nouvelle boîte EAT6 est prévue pour 2020 avec une production attendue de 300 000 boîtes à cette date avec 4 équipes. Mécaniquement, des productions vont cesser comme la boîte AL4. Les agents affectés à cette production en ce moment vont se former pour acquérir une compétence de haut vol très «  High Tech ». Une formation de plusieurs mois voire plusieurs années seront même indispensables, c’est dire le niveau de technologie. Une industrie du XXIème siècle débarque à Valenciennes.

D’ailleurs, pour atteindre la pleine capacité de production, le Groupe PSA/Valenciennes va embaucher une trentaine de nouveaux CDI en plus des salariés reconvertis, un total de 250 personnes seront sur ces nouvelles pépites de l’automobile de demain, plus écologique, plus économe !

Le communiqué du Groupe PSA est sans ambiguïté sur sa volonté d’investir en France sur plusieurs sites, comme Metz (France) et « MB6 » à Aspern (Autrich), et bien sûr sur le Valenciennois  : « Préparation des sites de production aux évolutions de mix moteurs thermiques et à la montée en puissance de l’électrification »… «Localisation en France de la production de boites de vitesses automatiques, en réponse aux attentes des clients »

Le Groupe PSA va investir à ce titre 90 millions d’euros sur 3 ans dans l’usine de Valenciennes afin de la transformer, et le mot est faible ! Cette fois, le le Valenciennois ne passe pas à coté de la transformation, la modernité passera par ce territoire, terre d’industrie lourde, terre d’un savoir-faire professionnel indéniable avec un coût à la clé inférieur au pays du soleil levant. L’industrie dans le Valenciennois est encore très fringante finalement !

Alain BOCQUET, président de La Communauté d’Agglomération de La Porte du Hainaut, n’a pas tardé à réagir, il se félicite que le Groupe PSA ait choisi le site de Trith-Saint-Léger pour produire ses boîtes de vitesses sous licence AISIN AW pour 2020. « Après le lancement de son K-Zéro pour le site de PSA-Hordain (ex-Sevelnord), c’est au tour du site de Trith-Saint-Léger, d’être redynamisé. Cet investissement permettra d’accélérer le développement du site, d’améliorer sa compétitivité et de disposer d’une capacité de production de 300 000 boîtes automatiques par an. Une bonne nouvelle qui vient conforter la volonté de La Porte du Hainaut de soutenir le développement économique et l’emploi sur son territoire.« 

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 21 mars 2018
EAT6 PSA Valenciennes
Nouvelle boîte de vitesse, une bouffée d’air pour le site de PSA Valenciennes
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email