Les Valenciennoises n’ont pas eu à trop s’employer pour battre Laon. Elles obtiennent le résultat attendu, à savoir une victoire (3-0) et trois points. Son rival pour la montée, Marcq en Baroeul a chuté au Havre (3-2). Valenciennes et Marcq sont à égalité de points mais Marcq reste premier car il a concédé une défaite de moins que Valenciennes. Ces deux équipes ont la pression pour les deux derniers matchs de la saison…

La réception laonnaise pillonée

Les Valenciennoises donnent le ton d’entrée menant 4-0 avec au service Céline Bourgin. Audrey Laurent et Fiona Doxin, pas impressionnées, répondent (10-9 puis 17-16). Les Valenciennoises commettent des erreurs inhabituelles mais profitent des points laissés par leur adversaire au service et en réception. Sur un service de Tiphaine Desruez, Charlène Dellière loupe sa réception (25-21).
Céline Bourgin se fait plaisir au service, son ballon atteint le carré magique (3-0). L’entraîneur de Laon prend un temps mort mais c’est la capitaine qui secoue ses partenaires en poussant une colère « on se bouge le … ».  Audrey Laurent montre l’exemple en marquant le premier point du deuxième set (6-1). Les points s’enchaînent vite tant la réception de Laon est en difficulté. Les joueuses de l’Aisne lâchent prise (20-11). L’arbitre estime que Laon a effectué 4 passes ainsi s’achève le deuxième set (25-13).
En raison des nombreuses erreurs, les échanges sont courts, les spectateurs ne s’emballent pas pour la rencontre. Enfin le principal est ailleurs, Valenciennes est sur le point d’accomplir sa mission. Laon se bat avec ses moyens mais Valenciennes est au-dessus (8-3 puis 15-9). Anaïs Berlémont remet dans le jeu un ballon qui rebondit sur son épaule et met le point (22-13). La centrale est chambrée par le public. C’est Mélanie Bourgès qui rétorque « c’est travaillé à l’entraînement ! ».  La numéro 17 conclut le set et le match au service (25-13), Charlène Dellière ratant à nouveau la réception. Valenciennes remporte ce match sans surprise et sans saveur.

« Il nous reste deux finales »

L’entraîneur valenciennois, Talita de Cassia Ferreira a le sentiment du devoir accompli : « une victoire 3-0, 3 points, c’est parfait. Il nous reste deux finales et 6 points à prendre ».

La centrale Anaïs Berlémont admet que les Valenciennoises ont « démarré mollement. Nous n’étions pas dedans, il n’y avait pas de vie sur le terrain. Nous avons commis des erreurs idiotes, ce n’était pas fluide. Dans la tête la victoire était acquise. Nous nous mettons sur leur rythme, ça dort, il n’y a pas besoin de faire plus. Nous pouvons nous faire peur si nous ne jouons pas notre jeu. Ce match est le reflet de notre entraînement vendredi, pas bon. Il faut que nous travaillons ».

La passeuse Valérie Marko est directe, « il faut retenir uniquement le résultat, nous avons été suffisantes. Nous avons joué ce que nous devions jouer, or nous pouvons mieux faire. Le plus important reste à venir. Nous avons deux revanches à prendre face à Dunkerque et Liévin qui nous ont battues. Nous allons faire tout notre possible pour accrocher cette première place ».
La capitaine de Laon Audrey Laurent ne se cherche pas d’excuse, « nous sommes passées à travers, nous n’avons pas été bonnes, nous avons commis beaucoup de fautes. Valenciennes était meilleur et a fait un match propre et cohérent. La pression de la saison redescend. En janvier nous étions plus dedans car nous étions proches de la relégation. C’est un relâchement collectif, ça se reprend. A nous de nous ressaisir ! ».

Valenciennes – Laon  3-0 (25-21, 25-13, 25-23)

Valenciennes : Assana, Maréchal, Marko, Desruez, Bourgès, Bourgin E. puis Berlémont, Bourgin C, Van Gucht.

Laon : Laurent, Dellière, Doxin, Picart, Henry, Delebarre puis Barreyat, Wierzelewski.

Anne Seigner

 

Publié par Anne Seigner le 25 mars 2018
Anaïs Berlémont Audrey Laurent Talita de Cassia Ferreira Valérie Marko Volley Club de Valenciennes
(Volley Club de Valenciennes) Attendue, la victoire est nette et sans bavure
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email