L’Assemblée générale du Relais Amical Hainaut a permis de mettre en exergue une réalité de terrain, l’action sociale du tissu associatif. Le Valenciennois est un territoire où la précarité est lourde, prégnante. Par voie de conséquence, l’action des bénévoles devient presque vitale sur le terrain… (visuel Alain Calais, président du Relais Amical Hainaut).

Le bénévolat social au coeur du Relais Amical Hainaut

La plupart du temps, la médiatisation de l’action sociale se cristallise sur les acteurs professionnels, les fondations, les institutions, les services des collectivités locales etc. On oublie pourtant que le tissu associatif de proximité est un acteur important dans la lutte contre l’isolement, l’éloignement d’un système social, certes imparfait mais existant, la rupture tout court ! Ainsi, le Relais Amical Hainaut fait partie de ce panel associatif du Valenciennois oeuvrant toute l’année sur la thématique sociale au sens large.

Partie intégrante de l’association nationale Relais Malakoff/Méderic, le Relais Amical Hainaut comprend 400 adhérents avec près de 110 bénévoles impliqués dans les différentes activités au service de la population ou des membres, un ratio rare d’actifs dans une association.

La palette d’activités de cette association est impressionnante, mais intéressons-nous au volet social de cette dynamique associative.

« Un problème d’employabilité immédiate », Alain Calais

L’atelier d’aide aux chercheurs d’emplois du Relais Amical Hainaut  est un outil reconnu par les institutionnels. « Nous sommes en cours de négociation pour une convention de partenariat avec le Conseil départemental du Nord. En 2017, nous avons collaboré avec le département pour une préparation à un entretien d’embauche pour Sevelnord. 180 courriers sont partis aux bénéficiaires du RSA, 82 se sont présentés à cet entretien. Neuf ont répondu aux simples critères de comportement (à l’heure, ne pas venir en survêtement, pas avec un maillot de foot, une présentation correcte en résumé), on ne parlait même pas de compétences, car c’était le rôle de Sevelnord. Concernant les personnes avec peu ou pas de qualifications, il y a  un problème d’employabilité immédiate», explique le président Alain Calais.

Outre cette collaboration ponctuelle, les bénévoles de cet atelier préparent les chercheurs d’emploi à la réalisation d’un CV, d’une lettre de motivation, et bien sûr à la préparation d’un entretien d’embauche, une épreuve toujours difficile et redoutée.

2,5 millions d’illettrés en France Métropolitaine !

Autre atelier d’une grande importance pour le territoire, la fameuse lutte contre l’illettrisme constitue une véritable main tendue vers un public demandeur sans le savoir parfois. « Des statistiques précises recensent 2,5 millions d’illettrés en France Métropolitaine, soit 7% de la population. Malheureusement, dans la région des Hauts-de-France, ce chiffre est encore plus conséquent, 12% de la population », explique Benoit Finet, le responsable de cet atelier. Autre information instructive, parmi les 12% de la population en situation d’illettrisme dans la région, 51% sont des actifs. Certains hommes ou femmes politiques feraient bien d’aiguiser leurs données ailleurs que dans les dorures de la république… !

En 2017, quarante apprenants ont bénéficié de cet atelier citoyen à plus d’un titre. Rappelons qu’un analphabète n’a jamais appris la lecture ou l’écriture à la différence d’une personne en situation d’illettrisme. En effet, cette dernière a reçu un enseignement sur l’écriture et la lecture, mais pour des raisons propres, ce citoyen a décroché. Il s’est complètement éloigné de ces enseignements… et le chemin est long avant de maîtriser de nouveaux les codes de la communication de base.

Le soutien scolaire

Tout commence à l’école, c’est pourquoi l’assistance des plus jeunes par les ainés est importante. Ici, l’action du Relais Amical Hainaut se traduit par le soutien scolaire de 50 enfants (collèges, lycées) en 2017. Vingt bénévoles sont à l’oeuvre et grande première « une école maternelle nous a sollicité cette année pour un enfant en grande difficulté », explique Françoise Dubois, en charge de cette thématique.

Outre ces actions sociales, d’autres ateliers participent à l’échange entre les membres de l’association, les voyages, les conférences, l’informatique, les langues vivantes etc. Le Relais Amical Hainaut fait partie à son niveau de l’action sociale sur le Valenciennois, du mieux-vivre ensemble plus longtemps… tout simplement.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 4 avril 2018
Relais Amical Hainaut Valenciennes
Le Relais Amical Hainaut activiste du bénévolat social !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email