Le développement durable ne peut se réduire au respect de la norme imposée par la puissance publique. C’est pourquoi, Lyreco s’engage collectivement dans l’action solidaire, mais également vers une politique d’entreprise décarbonée à grande échelle. La traduction claire d’une politique RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) assumée…

(Visuel barbecue solidaire pour LFE)

Lyreco For Education, un engagement collectif

Il n’existe pas de petites ou grandes actions solidaires, mais plutôt une série de gestes utiles quel que soient leurs dimensions. Parfois, ils s’agglomèrent afin de constituer une action, publique, d’entreprise privée, voire d’origine associative. Tel est l’esprit de LFE (Lyreco For Education), né en 2008 au sein de l’entreprise Lyreco. L’éducation est le moteur de cette action solidaire à destination des enfants défavorisés ; l’objet est de facto un meilleur accès à l’éducation. « Nous construisons des bâtiments, mais pas seulement. Si votre action s’arrête là, peu de choses se passent. Il faut accompagner, former les enseignants, sensibiliser les familles (notamment sur l’éducation des jeunes filles). C’est une démarche globale », explique Daniel Leoni, directeur Qualité Sécurité Développement Durable de Lyreco France.

Plusieurs pays (5) ont déjà bénéficié de cette action comme le Vietnam, mais depuis 2015, et pour cette année 2018, LFE construit un programme sur Madagascar, la grande île de l’Océan Indien, plusieurs fois la France en taille.

Daniel Léoni détaille les actions en interne pour le programme. Au sein du siège de Marly, deux actions sont concomitantes durant ce mois de juin, le développement durable, mais également la qualité de vie au travail. A cette occasion, une programmation efficace est proposée aux collaborateurs, jugez plutôt : Le vendredi 01 juin, la première action s’est traduite par l’organisation d’un barbecue géant sur le site de Marly où chaque collaborateur devait donner 5 euros en faveur de LFE, le 07 juin la projection du film « Demain », le 11 juin une sensibilisation sur la biodiversité à travers le prisme de la gestion des déchets, la démarche anti-gaspi plus concrètement, car on a dépassé depuis des lustres le volet du tri. Ensuite, le 12 juin, des producteurs alimentaires locaux seront présents sur le site de Marly, après la théorie… la pratique. Enfin, la journée du 15 juin est destinée au bien-être au travail.

Sur le volet LFE, les initiatives internes sur le site de Marly vont abonder aux autres démarches dans les 16 filiales du Groupe. Fin 2017, 306 679 € pour le groupe Lyreco, dont 51 074 € pour la France, ont été récoltés pour ce programme Lyreco For Education. Les résultats sont palpables sur l’île de Madagascar, dans la région d’Atsinanana, en faveur de 8 communes du district de Vatomandry : 28 salles de classes rénovées, 10 puits et pompes à eau construits, 393 livres scolaires, 284 fournitures scolaires (compas, règles, équerres, rapporteurs…) et 56 tableaux d’école livrés, 253 enseignants formés à la langue françaises, 269 enseignants ont bénéficié d’un suivi post formation sur les matières littéraires et scientifiques et sur les disciplines d’éveil.

Cette initiative du bâtimentaire à l’information de la population en passant par la formation pédagogique traite la problématique presque dans son ensemble. C’est la méthodologie idoine dans ces régions du monde où la solidarité urbaine doit se conjuguer impérativement avec un traitement emprunt d’humanité. A ces initiatives internes s’ajoutent celles des clients et fournisseurs, voire des dons en direct.

Une politique décarbonée fatalement bonne…

Toiture végétalisée du Data Center

Cette entreprise nordiste a pris à bras le corps la thématique de l’écologie d’entreprise. « Sur l’ensemble du Groupe Lyreco, nous sommes à – 21,5% de réduction de carbone, 97% de nos déchets sont recyclés, et 11% de notre flotte roule au gaz naturel », déclare Daniel Léoni. En effet, plusieurs faits attestent de cette dimension écologique. La plus spectaculaire est la récupération de l’énergie fatale. En effet, le siège de Marly s’est doté d’un Data Center où les données numériques du Groupe Lyreco, dans le monde entier, passent par Marly. « Aujourd’hui, sur un bâtiment des années 60, sur 11 000 M2, nous sommes autonomes en chauffage sur 7 500 M2 grâce à la récupération de l’énergie fatale (impressionnant), la chaleur dégagée par les serveurs en clair », souligne Daniel Leoni.

Sur cette extension du siège pour y intégrer un Data Center, une toiture végétalisée est en place. « Cette année sur notre site de Marly, nous allons prochainement installer des ruches d’abeilles », ajoute Daniel Leoni.  Changements des fenêtres, pose de lampes led, open space mieux conçu pour l’acoustique, toutes les actions convergent pour améliorer l’efficacité énergétique de cet édifice, mais également les conditions de travail. Néanmoins, le responsable est conscient que  » compte tenu de sa date d’édification, ce bâtiment ne sera jamais passif « , précise Daniel Léoni.

La démarche RSE

Bien sûr, les actions évoquées précédemment s’inscrivent dans une réflexion globale d’entreprise, la démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Dans cette optique, le Groupe Lyreco lance ce lundi 04 juin un nouveau site internet. Ce denier aborde les thématiques du développement durable, et vise à sensibiliser les collaborateurs (11 000 France/Monde, dont 800 sur Marly) voire le grand public.

L’originalité de ce portail est qu’il est ludique, car le site présente de manière originale cette thématique transversale à plus d’un titre ! Retrouvez  le 04 juin  » RSE en Jeux  » sur www.rseenjeux.lyreco.fr

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 3 juin 2018
Daniel Leoni Lyreco Marly
Lyreco, entreprise responsable !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email