A l’initiative du SIAVED en collaboration étroite avec la direction du Leclerc Bellaing, un nouveau kiosque à verre est à disposition de la population sur le site de cette enseigne bien implantée dans le Valenciennois.

Le retour de la consigne dans le Valenciennois

Ce n’est pas un détail, rappelons que le verre est 100 % recyclable. Sans forcément réemployer 100 % de cette matière, il y a moins de 30 ans la consigne pour les bouteilles de tous les volumes était une habitude bien ancrée dans le quotidien des Français. « Nous avons ouvert en 1989 ce magasin Leclerc à Bellaing, et jusqu’en 1993 il y avait encore la reprise des consignes », soulignait Gonzague Detavernier, l’exploitant indépendant du site à Bellaing.

Pour autant, sur quelle postulat cette pratique a disparu partout sur le territoire national, certaines idées nous échappent. C’est un peu comme l’éradication des lignes de tramway dans les 50/60 avec un retour en force au début du XXIème siècle.

Démonstration d’un apport volontaire d’une bouteille dans le kiosque à verre situé sur le parking Leclerc/Bellaing/proche pompe à essence

Sur le Hainaut, le SIAVED en charge de la valorisation des déchets, mais également depuis peu de la collecte, a relancé un dispositif de récupération volontaire du verre. En juin 2016, un Kiosque à Verre a été installé sur le parking de l’enseigne Carrefour/Denain. « Du 06 juin 2016 au 18 mai 2018, cela représente 1 700 000 bouteilles et bocaux collectés, soit plus de 475 tonnes de verre, 57 000 tickets de réduction accordés par Carrefour pour un total de 18 000 € », détaille Damien, l’ambassadeur du tri pour le SIAVED. Des chiffres éclairants sur l’opportunité de cette initiative uniquement basée sur un apport volontaire des citoyens….« sur Denain, cela représente environ 4 000 bouteilles jour », ajoute Dominique Adel du Siaved.

Un équipement écologique performant

Cette deuxième installation d’un kiosque de verre sur le Valenciennois nous ramène au comportement du citoyen. « Le Kiosque à Verre est plus efficace que le porte à porte, que les cloches à verre. C’est le retour de la consigne. Cette pratique existe en Alsace, en Belgique, voire dans le sud de la France pour le retour des bouteilles de vin. Je suis content de cette réalisation qui a pris une voire deux années de retard », indique Charles Lemoine, le président du SIAVED.

Insérez votre bouteille dans ce conduit

Cet équipement à Bellaing bénéficie des améliorations d’une nouvelle génération de kiosque à verre. L’apport volontaire des bouteilles est simple, un espace (visuel ci-joint) permet d’insérer votre contenant en verre exclusivement, bouteille de différentes formats, bocal, dans le kiosque à verre. Un bon d’achat est immédiatement imprimé avec une valeur monétaire, 5 centimes pour une grande bouteille consignée, 3 centimes pour une petite bouteille consignée, 1 centime pour une bouteille non consignée. Le dit bon d’achat est à échanger au sein du magasin Leclerc. « Je remercie Gonzague Detavernier pour sa collaboration sur ce projet. Sur Denain, le coût du Kiosque à Verre était compensé par une subvention ADEME. Cette fois, c’est un investissement payé (100 000 €) par le Siaved grâce au soutien financier de la Porte du Hainaut », poursuit le président du Siaved.

« C’est droit dans le fil de notre rapport à l’environnement. Je suis ravi de participer à cette expérience », commente Gonzague Detavernier.

Une arrivée bien accueillie également par le maire de la commune de Bellaing, Michel Blaise, avec un espoir affiché « j’espère qu’avec cette finalisation, il y aura moins de déchets sur la commune.»

Les nouveautés nouvelle génération

A travers son entreprise Boréal Ecocir, Hervé Mortelette, a développé le produit « Kiosque à Verre », et cette seconde installation bénéficie de nouveautés. « Nous avons installé un tapis coulissant pour mieux répartir les contenants en verre dans la benne attenante au collecteur. La répartition permet d’augmenter la capacité de celle-ci. Ensuite, la table de tri pour les bouteilles est modulable en hauteur et par suite adaptée aux intervenants », souligne l’expert. Enfin, il est à noter que les associations, voire les professionnels, participent à ce dépôt volontaire de manière significative sur Denain. On peut supposer que l’information va vite circuler sur Valenciennes et ses villes limitrophes.

Comme sur Denain, une équipe du SIAVED viendra chaque jour pour nettoyer les abords de l’équipement, mais également trier les apports volontaires sur ce kiosque à verre. Pas de doute, le retour de la consigne est acté sur le Valenciennois.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 19 juin 2018
Charles Lemoine Kiosque à verre Leclerc Siaved
Leclerc Bellaing accueille un nouveau kiosque à verre
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email