Le VAFC a manqué de réalisme sur ses occasions face à Troyes. Tout le contraire de son adversaire qui a mis KO les hommes de Réginald Ray sur un contre à la 62’. Pas l’idéal pour la confiance à une semaine du derby à Lens très attendu par les supporters…d’autant plus que Bong s’est blessé à la cuisse et Roudet sera suspendu…Douzièmes, les Valenciennois devront encore se battre pour grappiller des points et se maintenir.

De la frustration

Battus à l’aller (4-2) alors qu’ils menaient 2-0, les Valenciennois veulent effacer ce revers qu’ils ont eu du mal à digérer. Ils ont la possession. Sur une ouverture de Ramaré à la 11’, Raspentino reprend de la tête mais le gardien troyen est sur la trajectoire. Troyes a malgré tout deux réactions par Touzghar (24’) bien stoppé par Ciss revenu à toutes enjambées après un loupé de Nestor puis par ce même attaquant à la 27’. Les Valenciennois accentuent leur pressing mais il est stérile. Mauricio obtient un coup franc intéressant mais la frappe de Robail n’est pas cadrée (37’).

Après la pause le rythme s’accélère. Les occasions s’enchaînent des deux côtés du terrain. Bong intervient avec autorité sur Poaty (50’) puis le gardien troyen réalise une manchette devant Raspentino (53’). Y aurait-il un parfum de KO dans l’air ? Mauricio centre pour Raspentino mais l’attaquant est trop court (60’). Troyes sur une belle action collective ouvre le score (0-1, 62’). Une deux entre Touzharg et Pelé, reprise de Mbeumo…les défenseurs valenciennois, passifs, sont fautifs. Konaté, titulaire en raison de la blessure au mollet de Perquis, ne peut rien faire…Valenciennes tente d’égaliser mais est trop maladroit dans la zone de vérité (passe en trop, mauvaise passe ou frappe non cadrée). Fortuné a la balle du 0-2 dans les pieds mais l’attaquant, fraîchement entré, s’emmêle les pinceaux (87’). La frustration monte côté valenciennois. Roudet conteste trop violemment son mécontentement à l’arbitre pour un penalty non sifflé, il écope d’un carton jaune. Toujours pas calmé après le coup de sifflet final il continue de parler avec l’arbitre, il prend un deuxième jaune (90’+4)…Carton rouge ! Le milieu de terrain ratera le derby face à Lens samedi prochain.

« Il y a penalty »

« Le maître-mot c’est la frustration », lance l’entraîneur valenciennois Réginald Ray, « nous ne méritons pas de perdre ce match, même un nul aurait été frustrant. Nous avons eu deux trois occasions que nous ne mettons pas. La défaite c’est cher payé par rapport à ce que nous avons pu produire. Nous perdons deux joueurs (Roudet rouge et Bong blessure à la cuisse) ça fait beaucoup. Nous ne méritions pas ça, même si tout n’a pas été parfait. Nous n’avons pas eu le grain de folie que nous mettons d’habitude. Il aurait fallu marquer les premiers et avoir de la réussite ».

Le milieu de terrain Sébastien Roudet n’a toujours pas décoléré après la douche, « s’il n’y a pas penalty sur Saliou (Ciss)….j’ai dit les quatre vérités à l’arbitre. Je voulais voir les images avec lui dans le vestiaire. Il m’a fermé la porte au nez ».

Le défenseur Saliou Ciss n’est pas dévasté, « ce n’est pas le moment d’être abattu. Il faut vite relever la tête et être prêt pour le derby. Le maintien va être dur jusqu’au bout. Nous sommes déçus et frustrés du résultat. Notre objectif c’était un point minimum. Ça s’est joué sur des détails. Nous n’avons pas su exploiter nos occasions contrairement à Troyes. Oui le défenseur ne joue pas le ballon et touche mon pied, il y a penalty ».

Pour l’entraîneur troyen Rui Almeida, « c’est la victoire d’une équipe qui a été solidaire sur le match, nous savions que ça allait être difficile. Valenciennes est bien organisé. Nous étions empruntés techniquement en première mi-temps. Nous avons fait quelques corrections à la mi-temps, ça a été mieux, nous avons maîtrisé la transition. Je félicite les joueurs pour leur travail et leur sacrifice, notre objectif c’était les trois points. Nous avons été efficaces et solides ».

Le gardien troyen, Mamadou Samassa est satisfait, « nous avions à cœur de continuer notre série (7 victoires consécutives). C’était un match difficile contre une belle équipe de Valenciennes. Nous avons su faire preuve de patience et marquer à l’heure de jeu. Il faut continuer comme ça et ne rien lâcher jusqu’au bout car ce championnat n’est pas facile ».

 Valenciennes – Troyes : 0-1 (0-0)

6815 spectateurs

Buts : Mbeumo (62’) pour Troyes.

Expulsion : Roudet (90’+4)

Valenciennes : Konaté – Dos Santos, Bong (Aloé 83’), Nestor, Ciss – Ramaré (Massouema 74’), Masson – Mauricio, Raspentino, Robail – Julan (Roudet 70’).

Troyes : Samassa – Tavares, Giraudon, Salmier – Gonçalves, Martins Perreira, Raveloson, Poaty (Obiang 90’+1) – Mbeumo (Fortuné 82’), Touzghar, Pelé (Kiki 70’).

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 6 avril 2019
Mamadou Samassa Réginald Ray Rui Miguel Garcia Saliou Ciss Sébastien Roudet
(Football) Valenciennes trop inefficace pour battre Troyes (0-1)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email