En clôture du championnat de Roller Hockey, le staff des Red Rabbits organisait le tournoi sénior « Dominique Brassart » au sein de la Salle des Sports de Valenciennes. Six formations ont participé à ce tournoi amical avec en fil rouge la mise en lumière de l’association « Se battre et combattre avec Faustine ».

Le Roller Hockey s’installe dans le paysage sportif du Valenciennois

Six équipes des Hauts-de-France ont répondu présentes à cette organisation des Red Rabbits, Lille, Haubourdin, Douai, Béthune, Moreuil (Somme), et Valenciennes. Le vainqueur de ce tournoi « Dominique Brassart » est Valenciennes (Red Rabbits) contre Lille en finale (3ème Douai, 4ème Moreuil, 5ème Béthune, et 6ème Haubourdin. La remise du trophée s’est déroulée en présence de Lara Escudero, membre de l’Equipe France de Hockey sur glace féminin.

Antoine Janot, entraîneur des Red Rabbits

Ce tournoi constitue l’occasion de réaliser un focus sur le Roller Hockey. Moins connu que le hockey sur glace avec son superbe écrin, Val’Igloo, la section hockey de l’association Val-Roller (http://club.quomodo.com/valroller) prend son rythme de croisière. La section Roller-Hockey existe depuis 5 ans. Jérome Janot, ex hockeyeur chez les Diables Rouges, s’occupe de l’entraînement des séniors, et des petites catégories.

Le championnat français de Roller-Hockey se décompose en six niveaux. La France fut championne du Monde il y a deux ans, elle figure très bien sur le plan européen. D’ailleurs, l’équipe de Rethel (près de Charleville-Mézières) est Championne d’Europe.

Au niveau du club de Valenciennes « nous évoluons en pré-national pour la 2ème saison. Cette année, nous avons fini 5ème de notre poule. Nous nous maintenons sans problème dans la division. Pour la saison 2018/2019, nous avions un effectif de 15/17 joueurs. Je remercie la ville de Valenciennes pour la mise à disposition de la Salle des Sports (proche Stade du Hainaut), et des vestiaires associés toute l’année », explique Antoine Janot.

Le développement d’un sport collectif passe invariablement par les sections jeunes. Là également, le Roller Hockey commence à attirer. « Nous avons une quinzaine de jeunes. Afin de les faire évoluer dans des équipes en compétition, ces jeunes joueurs intègrent d’autres équipes comme Haubourdin, Lille, voire l’Entente du Nord », ajoute Antoine Janot. C’est la seule voie, à cette heure, pour que ce sport se développe dans tout l’hexagone dans les catégories mineures. « Il y a quelques grands clubs formateurs (en Elite) comme Grenoble, Epernay, et Rethel », précise le coach.

Pour Faustine

Ce week-end sportif organisé par les Red Rabbits était aussi une main tendue en faveur de l’association  « Se battre et combattre avec Faustine ».

Elodie, mère de Faustine, donne le coup d’envoi d’une rencontre

Faustine est une jeune fille de 5 ans, elle est atteinte d’une maladie orpheline, la Klippel-Trenaunay (SKT), caractérisée  par Parkes-Weber. « Il existe seulement 1 000 cas depuis 300 ans. Elle se caractérise par une insuffisance veineuse, artérielle, et par suite d’une hypertrophie d’une jambe. Bien sûr, cela génère une insuffisance cardiaque », explique Elodie la maman de Faustine.

Malheureusement, c’est une maladie incurable. « Néanmoins, elle doit subir des interventions chirurgicales de croissance afin d’éviter un décalage entre ses deux jambes », précise Elodie.

Comme tous les enfants atteint d’une pathologie lourde, le premier défi est l’inclusion scolaire.  » Elle est à 50% à l’IME de Villeneuve d’Ascq où cela se passe très bien. Ensuite, elle évolue en milieu ordinaire à l’école maternelle de Bouchain. C’est très compliqué. Je trouve que l’école n’est pas adaptée à ce type de situation, même si elle accompagnée par un AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire) ».

Dans cette optique, une association a été mise en place, dès décembre 2016, afin d’aider Faustine. « Depuis l’année dernière, je suis également soutenu par le club de Baseball de Valenciennes, Les Vipères. C’est d’ailleurs grâce Bobo Rétro que j’ai pu rencontrer les Red Rabbits pour ce tournoi », conclut Elodie.

La maman de Faustine avait un stand de lots à vendre (lots offerts par Electrodépôt à Prouvy) durant ce tournoi sportif. Vous pouvez soutenir Faustine via l’association, plus d’infos sur https://www.facebook.com/pages/category/Interest/Se-battre-et-combattre-avec-Faustine-1214429308576954/

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 28 avril 2019
Antoine Janot Faustine Red Rabbits roller hockey Valenciennes
Tournoi solidaire de Roller Hockey à Valenciennes
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email