Au sein du Pôle emploi de Saint-Amand-les-Eaux, trois nouvelles signatures de contrats francs ont permis de faire un point d’étape sur ce dispositif en présence du Sous-Préfet, Christian Rock (visuel du chef d’entreprise Frédéric Maes et Marine Tesson).

Christian Rock : « 200 emplois francs ont été signés dans le Valenciennois depuis mars 2019 »

Dispositif pilote au sein de la Métropole lilloise, l’emploi franc est éligible dans le Valenciennois depuis mars/avril 2019. Après une première série médiatisée de signatures des contrats « Emplois Francs » en avril 2019 (https://www.va-infos.fr/2019/04/24/des-emplois-francs-pour-les-quartiers-prioritaires/), cette aide à l’embauche a pris son rythme. « L’emploi franc concerne toutes les tailles d’entreprises. 200 emplois francs ont été signés dans le Valenciennois depuis mars 2019. D’ailleurs, nous sommes le premier territoire sur ce sujet », précise le Sous-Préfet de Valenciennes.

Pour rappel, le soutien à l’embauche « Emplois francs » est attribué à toute entreprise – quelle que soit sa localisation – qui recrute, en CDI ou en CDD de 6 mois minimum, un demandeur d’emploi ou un adhérent à un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) résidant dans une des zones QPV éligibles (Quartiers prioritaires de la politique de la ville).

Melissa Danquoins, Alex Rossaert

« Pour un contrat en CDI à temps plein, le montant de l’aide est de 5 000 euros par an pendant 3 ans. Pour un contrat en CDD et/ou un contrat à temps partiel (minimum 20H), le montant de l’aide est de 2500 € par an, pendant 2  ans maximum, pour un recrutement d’au moins 6 mois », précise le directeur du Pôle emploi de Saint-Amand-les-Eaux, Sullivan Hottin.

« Allez plus loin que le CV », Christian Rock

La signature de trois nouveaux contrats « emplois francs » sur la cité thermale fut l’occasion de préciser le mode d’accompagnement du chercheur d’emploi bénéficiaire d’un contrat emploi franc. « C’est un dispositif personnalisé, il va plus loin que le CV et participe à une montée en compétences », précise le Sous-Préfet. « Après des échanges avec les chefs d’entreprises, 95% de ces employeurs indiquent qu’ils ne seraient pas allés plus loin que le CV. Les chefs d’entreprise veulent des personnes avec une envie de travailler, un savoir-être… C’est pourquoi, il y a un interlocuteur unique à Pôle emploi pour les bénéficiaires de ce dispositif », ajoute Sullivan Hottin.

Ludovic Ricq, Grégoire Broninx

Pour personnaliser un maximum ce rapport entre l’employeur et le candidat, une semaine d’immersion est organisée par le Pôle emploi au sein de l’entreprise. « A l’issue de cette semaine, j’ai embauché M. Ludovic Ricq », souligne Grégoire Broninx, chef d’entreprise de l’entreprise « New vogue logistique » dans le domaine du textile (50 salariés).

Ensuite, deux autres contrats en CDI furent signés dans le domaine de la restauration. « C’est un secteur en tension en terme de recrutement malgré des offres d’emplois. Nous considérons une offre en échec dès qu’elle a plus de 30 jours de vie », précise Sullivan Hottin.

Pour illustrer ce propos, l’exploitant du restaurant grec Knossos (8 salariés), Alex Rossaert, a embauché Mlle Melissa Danquoins. « Je travaille depuis le mois de mars 2019, c’est mon premier emploi juste après la fin de mes études », souligne la jeune salariée bénéficiant d’un CDI en lieu et place d’un CDD. Enfin, l’entreprise Cooxo, restauration rapide avec 4 salariés, embauche Madame Marine Tesson. « Le contact s’est réalisé grâce à Pole Emploi. Puis, j’ai embauché Marine Tesson, mais sans recourir à la semaine d’immersion », explique le responsable Frédéric Maes. « J’avais déjà une expérience dans la restauration rapide », précise Marine Tesson.

Outre les actions directes et multiples auprès des demandeurs d’emplois, le travail « avec nos partenaires, le PLI, La mission locale, Cap Emploi etc. demeure très important », conclut le directeur du Pôle emploi.

Retrouvez le calendrier des actions « Emplois francs » au sein des entreprises du Valenciennois sur le site internet du Pôle emploi.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 13 septembre 2019
Christian Rock emploi franc Sullivan Hottin
L’ emploi franc séduit les entreprises du Valenciennois
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email