Comme chaque année à Valenciennes, l’hommage du 11 novembre aux Poilus de la guerre 14-18 est ponctué d’un défilé des associations sportives de la ville-centre, voire plus large pour certaines. Incontestablement, cet événement annuel constitue un temps fort de la vie de la cité à partager entre ami(e)s.

Christian Rock : « C’était il y a 101 ans, la 1ère cérémonie du 11 novembre en temps de paix »

Au monument aux morts de Valenciennes, Bd Carpeaux, le Sous-Préfet de Valenciennes, les autorités de police et militaire, le maire de Valenciennes, les élus du Conseil municipal, étaient présents pour cet hommage important aux soldats morts pour la France.

« Le 11 novembre 2019, c’était il y a un siècle et une année, la 1ère cérémonie en temps de paix après l’âge d’acier. Le 14 juillet 2019 fut célébré avec une immense ferveur, l’Etat de siège était levé, l’armée démobilisée, mais chaque soldat de retour au foyer a constaté que plus rien ne serait comme avant. Cette journée est également un hommage aux soldats venus d’Asie, d’Afrique, du Pacifique, et d’Amérique morts sur le sol de France », déclare Christian Rock.

Pour cette édition 2019, un monument pour les morts pour la France en « Opérations extérieures » a été inauguré, au cœur du parc André Citroën/XVème arrondissement de Paris, par Emmanuel Macron. Dans cette optique, le Sous-Préfet de Valenciennes a égrené les noms des Morts pour la France en 2019.

Le sport et la jeunesse pour oublier la « Grande Guerre 14-18 »

Le club d’escrime de Valenciennes

La coutume est très ancrée dans certaines communes du Valenciennois, le tissu associatif sportif défile devant les autorités présentes à l’occasion de la cérémonie du 11 novembre. Malgré un froid venu gifler les organismes, un grand nombre d’associations ont respecté cet hommage bienveillant, joyeux, sympathique, une manière de glorifier la vie après cette boucherie au début du XXème siècle.

Les vivants, la démocratie sans son cortège morts, tout reprend sa route avec sérénité. Comment pourrait-on comparer l’histoire de cette cité aujourd’hui et en 1919, un temps où dans chaque famille un décès ou un mutilé fut le lot de cette fracassante 1ère guerre mondiale. Apprécions ce temps de paix… si fragile !

Soulignons le podium des associations les plus présentes en nombre de participants, le VAFC bien sûr, les Vipères avec le gant et la batte de Baseball, le club d’aviron, et les Reds Swans pour le handball à Valenciennes.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 11 novembre 2019
11 novembre associations sportives Valenciennes
La mémoire des Poilus honorée par le sport et la jeunesse à Valenciennes
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email