En automne 2019, l’artiste Émilie Satre a été invitée en résidence de création par L’H du Siège pour développer un projet s’inscrivant dans le champ pictural. L’exposition présentée à L’H du Siège combine des œuvres sur papier et sur toile créées lors de la résidence de l’artiste. Pour rappel, l’H du siège est une galerie d’art contemporain située rue de l’Hôpital du siège à Valenciennes.

A l’H du Siège, « Laisser la forme peinte » l’exposition d’Emilie Satre du 11 janvier au 22 février 2020

Au rythme de quatre expositions par an, l’association concentre son énergie à soutenir la création contemporaine en devenir. La rencontre, dans un même temps de l’œuvre et de l’artiste en atelier, est une dimension essentielle de l’action menée par l’association.

Emilie Satre a donc bénéficié d’un atelier/logement ainsi que d’une bourse, de septembre à décembre, et nous présente aujourd’hui le fruit de ses recherches, dans la galerie d’exposition sous le titre: « Laisser la forme peinte ».

Cette artiste née en 1979, qui vit dans la région parisienne, a commencé par la sculpture, tout en dessinant « en cachette ». C’est pendant ses études en Allemagne qu’elle rencontre Sylvia Bächli, enseignante, pour qui le dessin est une discipline à part entière, et non une pratique exploratoire. Emilie Satre va alors développer cette technique, qu’elle ne dissocie aujourd’hui plus de la peinture.

L’exposition présentée à L’H du Siège combine des œuvres sur papier et sur toile créées lors de la résidence de l’artiste.

Ces œuvres sont de petites et de grandes, voire de très grandes dimensions. Émilie Satre, aime ce rapport d’échelles, de contrastes et de tensions.

D’ailleurs, quand on arrive dans la galerie, on est tout de suite confronté à une œuvre qu’on pourrait qualifier de monumentale, qui nous plonge pourtant dans un état contemplatif plutôt que de nous submerger.

Si elle cherche à amener le spectateur à se déplacer dans son travail, elle aussi n’hésite pas à se mettre à genoux, à mettre son corps entier en action, parfois dans un geste répétitif qui pourrait être celui d’une machine.

La technique utilisée est intrigante puisque l’artiste, pour la réaliser, a plongé son support dans un bain composé d’eau, de limaille et de pigments donnant ainsi un aspect rouillé à sa surface.

Le rendu est à la fois brut et subtil, passant du brun au violet pailleté, obligeant le spectateur à tantôt s’approcher, tantôt s’éloigner pour laisser jouer la lumière sur la surface.

Le corps du spectateur joue d’ailleurs un rôle important, puisque dépassé par l’œuvre, il est obligé de prendre du recul.

Pourtant, dans certaines autres œuvres, il est contraint de s’en approcher. Des travaux de petits formats sont tout simplement collé au mur, presque en lévitation.

 

 


La plupart des artistes qui viennent en résidence à l’H du siège, commencent par découvrir le territoire. L’artiste dit avoir été marqué par les chevalements mais également par le passé textile. C’est la visite de la manufacture textile de de Roubaix qui a vraisemblablement influencé ses dessins aux phylactères mais également ses représentations de rubans qui semblent vibrer à la surface du papier.

 

N’hésitez pas à franchir le portail de la galerie pour une « promenade » hors du temps, une errance qui ne demande aucune explication, juste de la contemplation.

 Le travail d’Emilie Satre est visible du 11 janvier au 22 février 2020.

La galerie est ouverte le mardi de 14h30 à 17h30 les mercredi vendredi et samedi de 14h30 à 18h30, sauf les jours fériés. L’entrée est gratuite.

La galerie se situe 15, rue de l’Hôpital de siège à Valenciennes (Tél : +33 (0)3 27 36 06 61- email : hdusiege@free.fr)

Le public a la possibilité d’être accompagné durant son passage.
Il peut ainsi poser les questions qui le préoccupent sur le travail de l’artiste présenté, ou les œuvres installées.

L’exposition bénéficie d’un partenariat avec La Ville de Valenciennes, Le Département du Nord, La RégionHauts-de-France et Le Ministère de la Culture et de la Communication

Jane Huvelle

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Jane Huvelle le 13 janvier 2020
art contemporain emilie satre exposition h du siège Valenciennes
Emilie Satre à l’H du Siège
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email