Pour cette cérémonie de voeux 2020, l’association Transalley (Technopôle des mobilités et transports durables), attenant au site de l’Université Hauts-de-France sur Famars, a exposé son vécu riche et mouvementé sans oublier une présentation d’entreprises dont l’essence est au coeur de ce Cluster sur le Valenciennois.

Transalley où l’industrie du futur à portée de main

Déjà 5 ans pour Transalley avec des débuts dans des containers aménagés où il était très difficile de percevoir ce résultat fin 2019. A cette époque, l’habillage était plus celui d’un dossier administratif plus qu’un projet concret vu de l’extérieur, le travail invisible ne se perçoit que bien des années plus tard.

M. Abdelhakim Artiba

Le président de l’association Transalley et de l’Université Polytechnique Hauts-de-France, Abdelhakim Artiba, s’est félicité de la montée en puissance des entreprises sur ce site. « C’est d’abord une association d’entreprises pour aller de l’avant. Ensuite, je veux souligner que notre Conseil d’Administration a budgétisé un accompagnement financier des entreprises dans leur développement sur Transalley », commente Abdelhakim Artiba.

La collaboration de l’UPHF s’étend également sur le volet bâtimentaire. En effet, cette cérémonie des voeux se déroulait dans le bâtiment de l’IMTD (Institut des Mobilités et des Transports Durables), non loin du CISIT. Un bâtiment construit par l’Université Polytechnique Hauts-de-France où Transalley occupe partiellement les locaux « dans cet espace collaboratif, un lieu d’événement pour l’UPHF », souligne le président de l’association.

M. Dominique Deburge

Pour sa part, Dominique Deburge, vice-président de Valenciennes Métropole et président de la SPL Transalley, évoque le chemin parcouru. « Lancé en 2015, aujourd’hui, nous avons 41 entreprises sur ce site, 10 projets en incubation et 7 laboratoires. En 2019, 11 nouvelles entreprises sont venues sur le site de Transalley plus 3 projets en incubation », précise-t-il.

Sur un territoire où les filières d’excellence de l’automobile et du transport sont omniprésentes, l’aéronautique commence a percé avec des entreprises comme SKF, Rafaut, et Safran, presque 1 000 salariés environ. D’ailleurs, Sophie Pouillart, chargée de mission du Cluster aéronautique « Altytud », basé sur Albert dans la Somme, était présente. En effet, le Valenciennois devient petit à petit un nouvel espace de développement pour l’aéronautique, un terrain de prospection. Un territoire où comme chacun sait l’industrie… n’est pas une inconnue, voire même très bien perçue et accueillie les bras ouverts par tous les acteurs institutionnels.

« L’IMTD, un lieu événementiel sur la mobilité », Stéphane Meuric

Communication, salons en Europe et notamment l’incontournable SIFER à Berlin, l’objectif de l’association Transalley est d’attirer en son sein les industries du futur. En 2019, deux nouvelles structures viennent compléter l’offre de services « Transalley ». Tout d’abord l’IMTD sur 2 000 M2 est par destination un centre de ressources et de promotion. « Son inauguration se déroulera fin mai, mais vous avez également une piste d’essai (face à l’IMTD) déjà reconnue par les acteurs majeurs dans l’automobile. Elle permettra des essais notamment sur le véhicule autonome », explique Stéphane Meuric.

Un partenariat avec le VAFC

Plus décalé, mais pas tant que cela, l’association Transalley et la SPL Transalley ont signé un partenariat avec le VAFC. Outre des relations de bons voisinages… « nous souhaitions que les collaborateurs des entreprises puissent utiliser les espaces sportifs du centre d’entraînement du VAFC sur le campus du Mont Houy », commente Dominique Deburge.

Echange fructueux, car le VAFC « lance son année de la prévention routière compte tenu des drames que nous avons connu récemment. C’est pourquoi, les joueurs des équipes en compétition et ceux du Centre de formation pourront s’initier à la sécurité routière », déclare un représentant du VAFC.

Phoenix Mobility

Ensuite, pour clôturer cette cérémonie conviviale, ce fut le temps de présenter quelques pépites entrepreneuriales sur le site de Transalley. Antoine Desferet, cofondateur de Phoenix Mobility, a expliqué un projet innovant. On le sait, la problématique de la gestion du parc des voitures thermiques dans le temps est source de multiples interrogations. En même temps, la construction des voitures électriques monte en puissance même si à ce jour « cela ne représente que 0,4% de véhicules dans le monde. Nous pensons qu’il serait très porteur de transformer les véhicules thermiques en électriques. Plutôt que de construire des véhicules neuf électriques, cela coûte trois fois moins cher de transformer un véhicule existant grâce à un kit de conversion. Cette adaptation est possible sur tous les types de véhicule », explique le jeune entrepreneur. Indubitablement, cette idée s’inscrit dans une dynamique de recyclage, donner une seconde vie à un véhicule terrestre en changeant son mode énergétique, c’est du développement durable pur jus, il fallait y penser. « Nous visons la conversion d’un million de véhicules par an en 2025 », conclut Antoine Desferet.

Greening

Autre société sur le site de Transalley, l’entreprise Greening dont l’objet est de réduire l’impact énergétique au sein d’une entreprise. Evidemment, cela concerne le domaine tendu de la manufacture, la production est consommatrice par définition d’une énergie. La réduire sans diminuer la performance de productivité constitue un défi très concret. Ne l’oublions jamais, 80% des inventions sont issues d’un changement de l’usage, pas d’une création ex nihilo d’un produit manufacturé.

Enfin, pour conclure, Stéphane Meuric rappelle en général que « ces jeunes entreprises sur Transalley sont toujours à la recherche d’investisseurs ». C’est pourquoi, un cluster comme Transalley est indispensable et participe à cette attractivité afin de faire mentir l’adage très gaulois… « en France, on adore l’innovation, mais personne ne la finance », dixit l’ancien Sous-Préfet de Valenciennes, Franck-Olivier Lachaud.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 26 janvier 2020
Abdelhakim Artiba Antoine Desferet Dominique Deburge Greening Phoenix Mobility SPL Transalley Stéphane Meuric Transalley Université Polytechnique Hauts-de-France
Transalley prend de l’«Altytud » in concreto
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email