Cette cérémonie des voeux 2020 à Valenciennes Métropole avait un goût très particulier. Bien sûr, une saveur très amère face au décès inattendu de Fabien Thiémé, le 27 décembre 2019. Ensuite, onze maires sortants, sans compter le maire de Marly, ne souhaitent pas reconduire leur bail de location du fauteuil majoral. Clairement, un brassage communautaire est inévitable avec beaucoup de nouveaux visages, une page se tourne à Valenciennes Métropole, une jeune collectivité territoriale tout juste majeur… !

Avant la dite cérémonie, l’accès à la Cité des Congrès fut refusé aux manifestants pacifiques venus à ce rendez-vous public. Voici leur déclaration suite à cette interdiction : « Public ou privé, officiellement public, en effet ouverte à tous l’entrée nous a été interdite, une première… ! Laurent Degallaix, candidat (soutenu) par LREM ne souhaite pas la présence d’opposant à la politique d’Emmanuel Macron. Notons que ce soir, au delà de nos différences, une prise de parole se donné au manifestants du Maubeugeois. Deux agglo différentes et deux conceptions opposées du débat démocratique. De plus, en quoi la CAVM justifie son approche sélective des corps intermédiaires, invitation du MEDEF, et exclusion des syndicats des salariés et des Gilets Jaunes impliqués contre la Réforme des Retraites », déclare Emile Vendeville, secrétaire de l’union locale CGT de Valenciennes.

Laurent Degallaix : « Une émotion extraordinaire durant l’hommage à Fabien Thiémé »

En compagnie du président de la CAVM, Laurent Degallaix, tous les vice-présidents étaient sur la scène pour cette dernière séance du mandat 2014/2020. Cette cérémonie ne pouvait que commencer par un hommage appuyé du Président de Valenciennes Métropole à l’endroit de Fabien Thiémé. Hors des joutes politiques, des pics et coups de menton, des colères bien senties, la vie politique dans une démocratie tout simplement, Fabien Thiémé était un élu très respecté par ses collègues élus communautaires, amis ou opposants politiques. Son décès donne la mesure des choses importantes et les autres… !

« Il y a eu une émotion extraordinaire durant l’hommage à Fabien Thiémé. Il pratiquait la politique dite à l’ancienne avec une empathie incroyable, une grande proximité avec les autres. Le Bureau communautaire a décidé à l’unanimité que l’espace de travail du Bureau communautaire serait baptisé «Salle Fabien Thiémé », conclut Laurent Degallaix. En présence de sa famille, une petite vidéo a ponctué ce moment de concorde… rare !

380 millions d’euros d’investissement 

En présence de plusieurs sénatrices et sénateurs, Valérie Létard, Michelle Greaume, et Patrick Kanner, mais également de la député Béatrice Descamps, et du député européen, Dominique Riquet, le président de la CAVM a mis en exergue les fondamentaux de cette EPCI (Établissement public de coopération intercommunale).

« Depuis le début de cette communauté d’agglomération, l’objectif fut de privilégier l’investissement, et les élus ont respecté cet objectif. A ce titre, nous avons débloqué 380 millions d’euros d’investissement sur ce mandat. Je remercie les agents de Valenciennes Métropole que je nomme la « Dream Team », car ils ne sont pas nombreux et réalisent un super boulot », commente le président. Ensuite, il rajoute une couche sur le « présentiel très important des élus aux commissions où les dossiers sont débattus, défendus, et décidés collégialement » ! Ça sent la réponse politique d’un maire… !

L’humain et l’urbain

Bien sûr, l’urbain à travers le portage des dossiers ANRU 1, PNRQAD et aujourd’hui NPRU constitue un pan majeur du volet de l’action de Valenciennes Métropole. Toute cela n’occulte pas les équipements communautaires sportifs ou culturels comme le Dojo à Vieux-Condé, la Patinoire sur Valenciennes/Marly, et le Stade du Hainaut sur la ville centre, le Boulon toujours à Vieux-Condé, le théâtre d’Anzin, et le Phénix à Valenciennes.

« Nous avons porté également l’accent sur l’humain en harmonie avec le territoire. Enfin, je veux souligner que Valenciennes Métropole n’est pas une agglo politique. Tous les élus sont unis autour d’un seul intérêt, le développement du territoire et le bien-être de ses habitants », Conclut Laurent Degallaix.

Comme je le disais dans l’introduction, une page se tourne, car la Politique pourrait s’immiscer fortement dans le prochain hémicycle communautaire.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 31 janvier 2020
Laurent Degallaix Valenciennes Métropole
Laurent Degallaix : « Valenciennes Métropole n’est pas une agglo politique »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email