Entendez-vous mugir les trompettes de la solidarité ? Affirmatif, car les initiatives en tous genres pleuvent sur le Valenciennois où ses habitants ont franchi allègrement l’isthme entre la terre sanitaire effrayée et le territoire solidaire engagé. Ici, l’association Valentransition promeut des plantation à récolter en juin pour donner aux hommes et aux femmes en 1ère ligne durant cette crise inédite !

(Visuel Faites de la Transition-mai 2019)

Marc Duvivier : « Sans solidarité, pas de transition ! »

Tous la presse locale, La Voix du Nord, l’Observateur du Valenciennois, France Bleue et France 3, relate jour après jour les agissements de ces citoyens solidaires. En pleine crise sanitaire, ils poussent le son sur le Valenciennois, car après la fabrication de masques artisanaux, de visières, de matériaux plus sophistiqués, l’association « Valentransition » propose de planter maintenant dans les jardins partagés ou particuliers. 

Lancement du mouvement  » nous voulons des coquelicots »

Nous avions laissé l’association « Valentransition » très mobilisée autour du « Pacte pour la transition écologique » où 5 communes avaient signé cet engagement local fort en amont de ce 1er tour des municipales du 15 mars 2020. Aujourd’hui, elle poursuit son empreinte solidaire. Pour mémoire, cette association est née en février 2019 dans le cadre d’une première marche pour le climat, puis en perspective d’une 1ère « Faites de la Transition » sur Trith-st-Léger en mai 2019. « Avec 400 euros de budget, nos avions plus de 25 associations et attiré près de mille personnes. Cette association avait comme but premier de réunir tous les participants actifs à cette Faites de de la Transition. Nous sommes une cinquantaine de membres aujourd’hui », précise Marc Duvivier, le Président de l’association.

« s’engager dans une action solidaire sans AUCUN risque SANITAIRE », Marc Duvivier

L’objectif est simple, l’association Valentransition lance une action baptisée «  La solidarité ça se cultive »  afin de donner après la période de confinement les fruits de la terre.  » Les membres de l’association voulaient s’engager dans une action solidaire sans AUCUN risque SANITAIRE. Nous allons donc semer, dans des petits pots, des plantes aromatiques, des fleurs, etc. pour qu’elles soient prêtent à récolter dès la 2ème quinzaine de juin. A cette période nous offrirons au personnel soignant, aux accompagnants d’ EPHAD, aux pompiers et force de sécurité, aux caissières, etc., ces productions naturelles ! »

Cette initiative tombe à pic puisque le Préfet du Nord a validé, dans une circulaire du 01 avril dernier, le jardinage dans son jardin, mais également l’accès aux sites partagés compte tenu de son ancrage social très fort. C’est pourquoi, l’association « Valentransition » propose aux nombreux jardiniers, des jardins ouvriers (ou/et jardins partagés), du Rôleur, de Trith, de Marly, de Saint-Saulve, d’Onnaing, et de Valenciennes de planter dans des petits pots des « fleurs, des aromates, etc., des productions naturelles que nous pourront récolter la seconde quinzaine de juin. Ensuite, nous irons les offrir au personnel soignant, aux résidents des EPHAD, aux pompiers, et à tous ceux qui agissent pour nous protéger. La Solidarité, ça se cultive !  », explique Marc Duvivier.

« plantez dans vos jardins dix petits pots de fleurs ou d’aromates », Marc Duvivier

Ensuite, le message s’adresse également à « ceux qui ont la chance d’avoir un jardin pendant ce confinement. Vous vivez mieux cette période, alors plantez dans vos jardins dix petits pots de fleurs ou d’aromates à offrir plus tard à ces personnes en 1ère ligne », ajoute Marc Duvivier

« Plantez avec les résidents dans les EPHAD », Marc Duvivier

La réflexion associative ne s’arrête pas là, nous voulons faire participer les résidents des EPHAD à cette démarche. « Déposer un panier de légumes frais comporte des risques sanitaires. Par contre, avec l’accord des directions de certains EHPAD, que nous avons déjà pour certains sur le Grand Hainaut, nous pouvons organiser une plantation au sein des jardins des EPHAD avec toutes les mesures sanitaires à cet effet », poursuit Marc Duvivier.

Voilà une heureuse initiative pas insurmontable dans la pratique que tout un chacun peut essayer de lancer dans son jardin, et sans danger sanitaire, « c’est même possible sur son balcon ! », précise Marc Duvivier.

Dans un ouvrage bien connu Pablo Servigne et Gauthier Chapelle, « l’Entraide, l’autre la loi de la jungle ! », nous rappelle un autre futur pour notre société que nous vivons tous au quotidien, cette pandémie nous fait (peut-être) toucher du doigt un nouveau destin solidaire ! A cet effet, la prochaine « Faites de la transition » ce déroulera fin août, début septembre « plus que jamais nécessaire après cette crise sanitaire. Elle sera organisée sur Aulnoy-lez-Valenciennes suite à l’invitation du maire Laurent Depagne« , conclut Marc Duvivier.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 5 avril 2020
Marc Duvivier Valentransition
Valentransition « La Solidarité, ça se cultive ! »
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email