Pour le 1er tour de cette municipale, la liste d’Isabelle Jalain avait déjà signé ce PACTE pour la transition écologique où les candidats s’engageaient sur des choix sur le volet environnemental dans le cadre d’une future gestion municipale. Aujourd’hui, la liste de Jean-Noël Verfaillie, de Laurence Morel, et d’Isabelle Jalain, conforte cette promesse d’une municipalité plus écologique !

(Assis Jean-Noël Verfaillie et Marc Duvivier, président de l’association Valentransition, et debout Christian Hanquet)

Christian Hanquet : « Nous validons pour Marly 29 points du PACTE pour la transition écologique »

Cette semaine, la tête de liste Jean-Noël Verfaillie a signé le PACTE pour la transition écologique engageant de fait une liste d’union locale sur le chemin d’une politique plus environnementale. C’est une démarche nationale depuis mai 2019 à l’initiative de toutes les associations, fondations, etc., dans le domaine du développement durable. « Le PACTE est ouvert à tous les candidats aux élections municipales. Nous ne faisons pas de politique. Une gestion locale plus écologique peut s’engager dans toutes les municipalités, il n’y a pas de place pour la politique pour une transition complète et appliquée », commente Marc Duvivier, le président de l’association Valentransition, porteur du PACTE sur le Valenciennois.

Les thématiques abordées sont un mélange de classique comme les économies d’énergie, la protection et développement du commerce local, le soutien à la vie associative, mais également l’insertion. Ensuite, d’autres engagements sont plus modernes comme sur les trames vertes et bleues, les îlots de fraîcheur, une commission extra municipale et les procédures d’initiatives citoyennes, les mobilités douces très inspirantes durant cette crise sanitaire, l’arrêt des projets de grandes surfaces, et la protection de la ressource en eau.

« Nous diffusons le vendredi 19 juin ce nouveau programme d’union de nos 3 listes », Christian Hanquet

Sur le fond, cette avancée démontre que la liste de Laurence Morel, tout comme celle d’Isabelle Jalain, ne viennent pas comme trop souvent s’agréger au programme de la tête de liste, en l’occurrence celui de Jean-Noël Verfaillie. « On ne s’est pas rallié au programme de Jean-Noël Verfaillie, notre nouvelle feuille de route comprend des éléments programmatiques de Laurence Morel, mais également de la liste (Marly Demain) d’Isabelle Jalain complémentaire à celui de Jean-Noël Verfaillie. Aujourd’hui, il est plus musclé sur le volet écologique. D’ailleurs, nous diffusons le vendredi 19 juin ce nouveau programme d’union de nos 3 listes », précise Christian Hanquet, colistier d’Isabelle Jalain au 1er tour.

Concrètement, la signature du Pacte pour la transition écologique (mercredi 10 juin) par l’intermédiaire d’une des associations supports sur le territoire, l’association Valentransition, constitue une étape importante. « Sur les 32 mesures du Pacte, nous validons 29 points sur six ans dans la mesure de nos moyens avec une majorité d’engagements moyens ou forts. Nos deux points principaux sont l’Economie Sociale et Solidaire, les mobilités douces et les transports même si sur ce point, cela dépend aussi beaucoup des négociations avec le SIMOUV », précise-t-il.

Pour bien clarifier les enjeux, des repérages inter-listes se dérouleront les deux prochains samedi sur les mobilités douces, et la biodiversité, tout comme sur la sécurité pour la pratique du vélo. «  Nous signerons également vendredi le Pacte pour le vélo avec l’ADAV », ajoute Christian Hanquet

Plus d’infos concernant le Pacte pour la transition écologique sur https://www.pacte-transition.org/

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 10 juin 2020
Christian Hanquet Jean Noël Verfaillie Le Pacte Marc Duvivier Marly
(MARLY) La liste d’union de l’opposition signe le PACTE pour la transition écologique
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email