Cette victoire 1/0 contre Châteauroux est incontestablement une très belle affaire comptable pour le VAFC. Pour autant, la conférence de presse fut très révélatrice sur le déroulement de cette rencontre, le coach de Châteauroux était très satisfait du contenu, voire de la dynamique associée par sa formation. Par contre, le coach de Valenciennes était très frustré par la prestation de son équipe, malgré une victoire importante avec 3 points ô combien précieux !

(Coup-franc victorieux, on observe le ballon filant droit sur Baptiste Guillaume qui se baisse et dévie du dos la course du tir)

Olivier Guegan : « Ce soir, on a fait le job ! »

Pour cette 2ème rencontre à domicile, le VAFC avait encore rendez-vous avec un public réduit (4329 spectateurs) dans le cadre du Covid-19. Après une défaite à l’extérieur contre la redoutable formation parisienne, les hommes d’ Olivier Guegan devaient engranger des points pour recouvrer la confiance.

Teddy Chevalier

Pour arriver à bonne fin, le coach a surpris l’adversaire en évoluant à 3 défenseurs, mais également avec une animation offensive à 3, Teddy Chevalier, Baptiste Guillaume, et Kevin Cabral. « C’est une nouveauté pour nous. Je pense que l’on épuise la défense adverse. Baptiste attire plus les défenseurs, et laisse du champ libre pour Kevin et moi. Nous devons continuer à travailler », commente Teddy Chevalier, le n°9 de la pointe nordiste.

« Rien à redire sur cette expulsion », Nicolas Usai

Pourtant, le début de la rencontre à onze contre onze était prometteur avec une succession d’occasions de par et d’autres, Teddy Chevalier des 20 mètres, et surtout une énorme opportunité pour Keny Philippe Paulin, la pointe de Châteauroux, qui bénéficie sur un centre parfait d’une tête à bout portant directement sur Jérôme Prior, il y avait plus de place dans n’importe quel coin du but que sur Prior. « Je ne jette pas la pierre à Kevin, mais c’est un tournant du match. Il faut marquer cette occasion que nous avons eu (9ème minute) encore à 11 contre 11 », commente Nicolas Usai, le coach de Châteauroux.

Kevin Cabral fauché en pleine course reste à terre, le carton rouge va suivre…

Ensuite, le fait du match intervient à la 15ème minute. Le très remuant Kevin Cabral, auteur d’un début de saison remarqué, prend le dessus aux 16 mètres sur Nama Fofana qui le fauche en position de dernier défenseur, carton rouge ! « Rien à redire sur cette expulsion », commente Nicolas Usai.

Dès lors, la formation de Châteauroux a proposé un bloc défensif très compact. Au fil des minutes, la rencontre a ronronné malgré des tentatives de loin des Valenciennois.

La seconde mi-temps a permis (encore) à Kevin Cabral de faire son show comme à la 62 ème minute où il passe en revue toute la défense aux 16 mètres, revient sur lui-même pour déclencher une frappe rasant le poteau gauche, dommage !

Enfin, le milieu de terrain, Guintangui Elogo, tout juste rentré, réussit un petit numéro devant la défense adverse et obtient un coup-franc dangereux ! Comme à chaque fois, Teddy Chevalier s’y colle, il trouve la faille, mais le dos de Baptiste Guillaume dévie la trajectoire du ballon trompant de fait le portier adverse sur la bonne trajectoire, rageant pour une gardien ! Cette ouverture du score à la 67ème minute fut une aubaine pour les Valenciennois.

Plus grand chose à se mettre sous la dent après sauf une frappe impressionnante, et sans élan, de Boukari à la 78ème minute, l’attaquant de Chatearoux, qui s’écrase sur la transversale de Jérome Prior.

« Nous avons la capacité de faire beaucoup mieux », Olivier Guegan

Olivier Guegan

Même si comptablement cette victoire amène le VAFC à la 5ème place du championnat de ligue 2, le coach de Valenciennes est « frustré sur le contenu. Ce soir, on a fait le job, mais nous avons la capacité de faire beaucoup mieux. Ce n’est jamais facile de jouer contre une équipe à 10, Châteauroux a proposé un très beau bloc défensif. Nous avons un groupe jeune en développement. Il est très intéressant à faire travailler », explique-t-il.

Pour autant, il est conscient que ces 3 points sont fondamentaux. « Cette victoire est importante pour une dynamique de confiance. Nous avons un effectif de qualité avec une feuille de route. Il faudra montrer un autre visage pour le prochain derby à Dunkerque ! », poursuit le coach de Valenciennes.

« Je suis rassuré sur l’état d’esprit de cette équipe », Nicolas Usai

Nicolas Usai

Rarement entendu un discours aussi positif d’un entraineur à la sortie d’une défaite. « Nous avons raté deux occasions dont une énorme en début de rencontre. Pour le reste, je suis rassuré sur l’état d’esprit de cette équipe. Il y a eu beaucoup de solidarité avec une attitude très positive des joueurs. J’ai l’impression de commenter une victoire de Châteauroux, et pourtant nous avons perdu cette rencontre ! », souligne Nicolas Usai.

« C’est une équipe jeune qui a besoin de travailler », Teddy Chevalier

Rassuré par cette victoire « deux matchs à domicile, deux victoires, mais ce ne fut pas un match facile. Châteauroux est une belle équipe. Le VAFC est une équipe jeune qui a besoin de travailler. Nous attaquons beaucoup plus, c’est bien pour les attaquants, mais il va falloir apprendre à mieux gérer ce genre de match. Nous devons montrer autre chose à Dunkerque », conclut Teddy Chevalier.

Nul doute que ce goût d’inachevé va rester dans les mémoires, le prochain derby contre Dunkerque, samedi 19 septembre, sera une occasion en or de rectifier le tir.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 13 septembre 2020
VAFC
Le VAFC remplit son contrat, 3 points !
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email