Cette semaine nationale des Ressourceries est l’occasion d’évoquer l’activité de cette structure post confinement et les projets structurants à venir avec Francine Naar, la présidente de l’association Le Maillon C2RI propriétaire du site d’Anzin.

Francine Naar : « Nous avons eu un flux énorme de dons après le confinement »

Cette année singulière marquait le 20ème anniversaire du réseau national des Ressourceries. C’est pourquoi, le site de la Ressourcerie sur Anzin avait élargi ses horaires pour un vendredi très spécial avec les produits habituels, mais également des « producteurs bio présents, tout comme la mise en vente de livres anciens », commente Francine Naar.

Une journée particulière arrivant après une période post confinement… dingue ! « Nous avons eu un flux énorme de dons après le confinement », commente la Présidente. Cette période intra-muros a eu un mérite certain, celui de concentrer les occupants d’un logement sur leur lieu de vie, jardinage, bricolage, vide-grenier, nettoyage, restauration. L’équipe sur le site d’Anzin s’est donc multipliée dans les tâches de tri, de rangement, de vente, etc. !

Si l’association CR2RI le maillon a 22 ans, le 1er site de la Ressourcerie était situé Quai des Mines à Valenciennes dès l’année 2004. Depuis, elle a déménagé depuis 2016  au 450 Rue Jean Jaurès sur Anzin. Elle est composée d’une équipe de 14 CDDI « à 35 heures et pour deux ans », précise Francise Naar.

« Nous avons besoin d’un autre local pour trier », Francine Naar

Presque victime de son succès, la Présidente concède que l’équipe n’évolue pas dans des conditions optimales pour trier l’afflux de dons. Pour les connaisseurs du lieu, il faut bien avouer que la masse d’objets très éclectiques est envahissante, un amas organisé comme il est possible de le faire dans un local trop petit.« On nous amène principalement des vêtements, de la vaisselle, mais aussi des meubles. Aujourd’hui, il est impératif de s’étendre, nous sommes dans une phase très active de recherche d’un nouveau site pour le triage des dons », commente la présidente.

L’association ne manque pas de projets comme celui d’une « agriculture urbaine. Nous échangeons avec la ville d’Anzin sur ce sujet », indique le présidente en pointant du doigt un espace vert attenant au site de la Ressourcerie. Cette éventualité figure d’ailleurs dans le programme du maire élu le 15 mars dernier, Pierre-Michel Bernard.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 10 octobre 2020
C2RI le Maillon Francine Naar Ressourcerie
Plus de solidarité, plus de Ressourcerie…
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email