Samedi soir au stade du Hainaut, ce n’est pas le jeu qui a réchauffé les journalistes en tribune presse. La première mi-temps fantomatique a tout de même été conclue par un éclair de Guillaume (1-0). La deuxième mi-temps fut de meilleur acabit. Il y a eu des occasions. Mais comme Valenciennes n’a pas su les concrétiser, Rodez a égalisé sur une tête de Gueye (1-1). Les Ruthénois ne l’ont pas volée cette égalisation, ils ont eu le mérite de s’accrocher jusqu’au bout. Valenciennes grignote un point, Rodez aussi….(Visuels DR).

Et si Kévin Cabral…

Avant la rencontre, il y a eu une minute de silence en hommage à l’ancien arbitre international Stéphane Moulin décédé à 57 ans. Rodez entre dans le match le couteau entre les dents en pressant haut le porteur du ballon. Gueye exécute un spectaculaire ciseau à la 11’ mais le ballon est légèrement au-dessus de la transversale valenciennoise. Le milieu de terrain D’Almeida écope d’un carton jaune pour une faute sur Bardy, le Béninois est nerveux. Valenciennes obtient le premier corner à la 18’, ça ne donne rien. Boissier frappe un coup franc à la 23’ directement dans les bras de Prior. Le bloc ruthénois est compacte, Valenciennes ne fait que des passes latérales et ne trouve pas de solution. Qui voit la différence entre Valenciennes (11e) et Rodez (18e ) ? Et puis Elogo lance Guillaume qui trompe Guivarch (1-0, 39’). Valenciennes est bien payé de cette triste première mi-temps où les mauvaises passes furent nombreuses et les actions de but peu nombreuses.

Rodez, mené, veut réagir et met plus d’intensité dans cette deuxième mi-temps. Cabral tente de lober le gardien par une pichenette mais Henry réalise un sauvetage sur la ligne (62’). A 2-0, le match été presque plié. Or c’est l’inverse qui se produit, Rodez égalise sur un coup de tête de Douline (72’). Rodez est chaud et ne veut pas s’arrêter en si bon chemin : talonnade de Gueye (79’), à côté. Entré en jeu à la 63’ Chevalier fonce vers le but, il a autour de lui trois défenseurs, sa frappe du gauche est dévissée (80’). Qui va mettre KO qui ? Rodez pousse…malgré les trois minutes du temps additionnel, le score n’évoluera plus. Si Cabral a eu la balle du match au bout du pied, les Ruthénois en ont eu aussi. Les statistiques des hommes de Laurent Peyrelade sont meilleures (19 tirs, 6 cadrés) contre 6 tirs, 3 tirs cadrés pour Valenciennes…mais au final les deux équipes se quittent sur un match nul (1-1).

«  il nous a manqué ce petit truc pour tuer le match  », Olivier Guégan

L’entraîneur valenciennois Olivier Guégan est frustré du résultat «  ce que je retiens c’est que nous avons l’opportunité de tuer le match. Notre première mi-temps a été  intéressante. Le 3-5-2 ruthénois nous a gêné. En deuxième mi-temps nous avons manqué d’énergie, ce petit truc pour tuer le match. C’est frustrant. En même temps le match nul n’est pas immérité. Les Ruthénois ont fait une deuxième mi-temps cohérente, ils se sont plus projetés. La sortie de Sessi (D’Almeida)  nous a enlevé de la force athlétique. A 1-0, il ne faut pas faire de faute inutile. Rodez nous a mis en difficulté sur les coups de pieds arrêtés. Nous avons manqué de justesse comparé au dernier match à Toulouse. Nous avons eu du mal à nous mettre en situation pour les sanctionner. Nos joueurs entrants ne nous amènent pas ce plus pour faire basculer le match. Nous aurions dû tuer le match quand nous en avons eu l’occasion. Nous avons rendu trop de ballons faciles…. ».

Le défenseur valenciennois Eric Vandenabeele est lucide, « j’ai le sentiment que nous avons perdu deux points…mais nous aurions pu perdre sur la fin. Si Kévin marque, ça fait 2-0, je pense que nous l’emportons. Nous avons bien géré la première mi-temps. Ils sont venus nous chercher en deuxième  car ils étaient menés, ça ne se joue pas à grand chose. Rodez a poussé pour obtenir la victoire  ».

L’entraîneur ruthénois Laurent Peyrelade souligne le positif, « nous avons fait un bon match de ligue 2. Compte tenu de notre situation c’est bien de prendre un point. Avec un peu plus de réussite offensive…nous pourrons nous appuyer sur ce match par rapport au contenu, au dynamisme. Nous restions sur un match insipide à Ajaccio, là ça ressemblait à un match de foot. C’est le niveau minimum, nous ne pouvons pas descendre en-dessous, il faut reproduire ça dans le temps. Il faut que  tout le monde soit prêt à ce niveau d’intensité, gagner en efficacité, avoir plus d’exigence à l’entraînement pour que ça soit plus facile en compétition. Ce soir j’ai pris du plaisir à coacher cette équipe, nous avons rien lâché, les intentions étaient là. Je n’ai pas senti de fébrilité. La flamme tous les joueurs doivent l’avoir, celui qui ne l’aura pas restera sur le côté ».

 Valenciennes – Rodez : 1-1 (1-0)

But : Guillaume (39’) pour Valenciennes ; Douline (72’) pour Rodez

Arbitre : O. Thual

Spectateurs : 0

Avertissements : D’Almeida (12’) pour Valenciennes.

Valenciennes : Prior – Cuffaut , Spano Rahou, Vandenabeele, Abeid (Boutoutaou 78’) – D’Almeida (Picouleau 50’), Masson – Diliberto – Elogo (Pellenard 78’) – Guillaume, Cabral (Chevalier 63’).

Rodez : Guivarch – Bardy, Dieng, Sanaia – Henry, Boissier, Douline, Obiang – Dembele (Ouhafsa 77’), Gueye (Leborgne 87’), Kerouedan..

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 21 novembre 2020
VAFC
(VAFC) Ils doivent se contenter d’un nul face à Rodez (1-1)
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email