1. Accueil
  2. Valenciennois
  3. La CAVM vote une aide sur les loyers des commerces (encore) fermés (1/2) !
Valenciennois

La CAVM vote une aide sur les loyers des commerces (encore) fermés (1/2) !

Outre le vote du budget 2021 de Valenciennes Métropole, la délibération la plus attendue était celle consacrée aux mesures économiques en lien avec la situation sanitaire. Comme en mars/avril où les deux agglos du Valenciennois ont agi en soutien des PME, la CAVM ajoute une nouvelle brique pour soutenir le mur de l’espoir des commerçants toujours fermés.

Laurent Degallaix : « Nous avons décidé d’adopter une mesure complémentaire à celle de la Région des Hauts-de-France sur les loyers ».

Nous le savons depuis fin novembre, une partie de l’activité de proximité demeure en berne jusqu’au 20 janvier sous réserve de la situation sanitaire à cette date. En effet, les Cafés, Restaurants, Bars, Discothèques, Salles de sports… sont encore au bord du chemin de la sortie de confinement avec une kyrielle de difficultés à la clé.

« La Covid 1 et 2 sont sans comparaison. Pour les commerces de proximité, l’Etat indemnisait à hauteur de 1 500 euros, nous sommes à 10 000 €, ou à un pourcentage du CAHT en décembre et janvier (https://www.va-infos.fr/2020/11/30/indemnisation-mode-demploi-pour-les-entreprises/). Néanmoins, il demeure un problème pour tous les exploitants à travers le loyer », indique Laurent Degallaix.

Suite à des remontées tous azimuts sur cette thématique très concrète, et terriblement dévastatrice, le gouvernement a proposé « un crédit pour le bailleur à hauteur de 30%, puis 50%, pour les propriétaires qui acceptent de renoncer à leurs loyers », précise le Président de la CAVM.

Sauf que tous les propriétaires ne peuvent pas forcément se contenter d’un crédit d’impôt, cette réponse est intéressante, mais très partielle.

« Nous irons jusqu’en février si nécessaire », Laurent Degallaix

C’est pourquoi, le Conseil régional des Hauts-de-France a voté une aide à hauteur de 50% du loyer, plafonnée à 500 euros, pour tous les exploitants dont le propriétaire refuse ce crédit bailleur (https://www.va-infos.fr/breve/la-region-des-hauts-de-france-vote-une-aide-pour-les-loyers-de-novembre/).

« Nous avons décidé d’adopter une mesure complémentaire à celle de la Région des Hauts-de-France sur les loyers. Nous faisons le reste du chemin, nous prenons à notre charge 50% du loyer avec un plafond de 500 €. Cette mesure concerne les commerces fermés administrativement en décembre et janvier. Nous irons jusqu’en février si nécessaire ! Cet effort budgétaire est estimé entre 170 000 et 300 000 euros ! », commente le Président de Valenciennes Métropole.

Soutien au Click and Collect

Cette pandémie aura eu une vertu, celle de faire gagner au moins 5 ans sur la vulgarisation du e-commerce. Alphonse Allais disait avec ironie « mon objectif dans la vie est de vulgariser le subjonctif  plus-que-parfait dans toutes les couches sociales », voilà où en était sur un plan national l’état du e-commerce au sein du professionnel de proximité. Pas le temps, pas de client, trop cher, etc. tout pour ne pas franchir le pas… !

Le confinement 1 sur le Valenciennois a fait exploser la plateforme e-commerce de proximité sur le Grand Hainaut mescommerçantsdugrandhainaut.com avec des adhérents très satisfaits du retour de commandes brutes. Néanmoins, le grain de sable pour ne pas dire le rocher de Gibraltar réside dans le droit d’entrée, 50€, et l’abonnement, 30€ par mois. « Les responsables des Unions commerciales, Laurent Suin (pour les Boutiques de Valenciennes) et Marc Michel (Fédération des Unions commerciales) ont insisté sur ce frein. Dans cette optique, les adhérents avant le 31 mars 2021 à cette plate-forme auront le droit d’entrée plus une année pleine d’abonnement prise en charge par Valenciennes Métropole. Cette délibération concerne les 35 communes de la CAVM », indique Laurent Degallaix. Cette décision prend la suite de celle de la ville de Valenciennes où l’abonnement à cette plate-forme e-commerce fut pris en charge jusqu’au 31 décembre 2020.

Aide au VAFC

Dans la même lignée, le Conseil de Valenciennes Métropole a voté une réduction du loyer du VAFC de 50 % « pour les 3ème et 4ème trimestre 2020. Le VAFC est un acteur économique important sur notre territoire. De plus, comme tous les clubs professionnels, il connaît des difficultés avec MediaPro concernant les droits TV », précise le Président de la CAVM.

(suite du Conseil communautaire ce vendredi 04 décembre 2020)

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu