1. Accueil
  2. Accueil
  3. VNF, Canal Condé-Pommeroeul, tourisme fluvial… !
AccueilTerritoire

VNF, Canal Condé-Pommeroeul, tourisme fluvial… !

Conformément au Plan de Relance et aux décisions du Conseil d’administration du 16 décembre 2020, les travaux dans leur globalité sur la Canal Condé-Pommeroeul, comme sur le futur axe Seine Nord Europe, sont confortés grâce à une enveloppe budgétaire supplémentaire. De même, les professionnels du tourisme fluvial ne sont pas oubliés, et cela concerne évidemment les ports du Valenciennois.

En effet, cette dotation du Plan de Relance de 175 millions d’euros supplémentaires en faveur du transport fluvial en septembre 2020 a été validée par le Conseil d’administration du 16 décembre 2020 de l’EPA (Etablissement Public Administratif). Elle porte ainsi sa capacité sur les années 2020/2021 à 300 millions d’euros engagés sur 3 missions socles.

Soutenir le développement du transport fluvial, l’aménagement du territoire autour des canaux et la gestion de l’eau, en l’occurrence la ligne budgétaire relative au développement du transport fluvial dans le Valenciennois, outre le futur canal Seine Nord Europe, passe par l’achèvement des travaux du Canal Condé-Pommeroeul, le vieux serpent de mer du territoire.

Dans un communiqué de presse, Voies Navigables de France indique que  : « Les opérations en cours sont ainsi, aussi conséquentes sur le grand gabarit dans une perspective de développement du transport de marchandises tant sur la Seine avec les écluses de Méricourt (92 M€), que sur le futur axe Seine-Escaut avec des opérations sur la Lys ou le Condé-Pommeroeul ».

VNF au soutien au tourisme fluvial

On peut également mettre en exergue les choix des administrateurs de VNF afin de soutenir le tourisme fluvial touché de plein fouet par cette pandémie. Par suite, VNF a décidé pour l’année 2021 la mise en place des dispositifs suivants.

  • une réduction exceptionnelle de 65% des forfaits annuels de péage plaisance pour les professionnels (accompagnée de la généralisation de la formule de forfait annuel) ;
  •   une réduction exceptionnelle de 50% des redevances d’occupation du domaine fluvial pour les activités touristiques, culturelles, évènementielles et sportives ;
  • une prolongation optionnelle d’un an des titres d’occupation domaniale qui arriveraient à échéance en 2021, lorsque l’activité est liée au tourisme ;
  • un report au 1er octobre 2021, pour les professionnels du tourisme, du recouvrement des sommes dues au titre du péage ou des redevances domaniales.

« De par nos missions de service public, au service des territoires, il était de la responsabilité de VNF de proposer rapidement des mesures de soutien, à notre niveau, pour soulager les finances des professionnels qui font vivre le tourisme fluvial. Ces mesures ne seront certainement pas la solution à toutes leurs difficultés, il va falloir encore se battre pour effacer 2020. Et nous allons continuer à nous mobiliser à leurs côtés pour valoriser ce mode de tourisme au plus proche de la nature et du patrimoine, qui correspond à une aspiration de plus en plus forte de nos concitoyens », précise Thierry Guimbaud, directeur général de VNF.

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu