1. Accueil
  2. Accueil
  3. (VAFC) Ils ne méritaient pas ça (0-1)
AccueilValenciennois

(VAFC) Ils ne méritaient pas ça (0-1)

Match au sommet entre Valenciennes (7e) et Grenoble (4e) vendredi au Stade du Hainaut. Outre l’affiche sportive, il y a la saveur sentimentale. En effet Olivier Guégan a entraîné Grenoble et Nestor et Nery ont porté les couleurs valenciennoises, l’énumération n’est pas exhaustive. Les deux équipes ont livré un gros match. C’est sur un but contre son camp de Ntim que Valenciennes s’incline (0-1). C’est dur car les Valenciennois ont été à la hauteur de ce rendez-vous. Grenoble, qui restait sur trois défaites à l’extérieur, stoppe la série.

Des occasions non concrétisées…

Certaines rencontres se jouent dans le calme absolu. Là dès la première minute les joueurs se font entendre et donnent de la voix. Attaque, défense, attaque, défense le rythme est élevé. Grenoble obtient un coup franc pour une faute de Ntim, Perez le frappe, au-dessus (7’). Valenciennes accélère avec un trio brillant Cabral, Robail, Guillaume (18’) mais un défenseur grenoblois enlève le ballon des pieds du numéro 18. Robail est inspiré,  ouverture en profondeur pour Guillaume, le gardien grenoblois repousse le ballon du poing. Grenoble riposte : passe de Djitte pour Semedo, Prior se couche (23’). Semedo s’illustre à nouveau à deux reprises. Pas de temps mort dans cette première mi-temps, ne manque qu’un but… Guillaume en inscrit un mais le but est refusé pour hors-jeu (45’). Bravo Messieurs les Valenciennois et Grenoblois pour cette première mi-temps de qualité !

Les deux équipes repartent au combat avec la même envie. Guillaume fait une passe pour Abeid, sa reprise n’est pas cadrée (72’). Quelle occasion…Dans la foulée, Ravet chipe le ballon à Abeid, l’attaquant grenoblois cherche un partenaire au second poteau, Ntim, seul dans la surface, veut dégager mais il rate totalement son dégagement et trompe son propre gardien (0-1, 75’). Le défenseur, impeccable jusque là, ne méritait pas ça…C’est cruel ! Les Valenciennois poussent jusqu’au bout des quatre minutes de temps additionnel mais le scrore n’évoluera plus. Valenciennes reste 7e au classement, Grenoble grimpe sur le podium, à la troisième place.

« J’attendais plus des entrants  », Olivier Guégan

L’entraîneur valenciennois Olivier Guégan est logiquement déçu : « C’était un match assez équilibré dans l’ensemble. Nous aurions pu ouvrir le score, nous avons eu des situations intéressantes mais nous ne sommes pas à l’abri d’une erreur, un geste technique mal maîtrisé. Nous avons manqué de fraîcheur, nous avons essayé de créer des choses, il a manqué ce brin de justesse, de qualité par moment aussi et surtout d’ouvrir le score. Nous devons progresser pour sanctionner l’adversaire. J’attendais plus des entrants, ils n’ont pas été au niveau, ça se joue là-dessus aussi, les entrants ne doivent pas affaiblir le niveau de l’équipe, c’est un constat ils doivent apprendre vite, comme progresser sur l’aspect technique et vouloir être un joueur important quand on rentre. Le résultat est décevant. Nous sommes frustrés, mais le championnat ne s’arrête pas ce soir ».

Même déception pour le défenseur Maxime Spano, « nous faisons un bon match, nous savions que ça allait se jouer à rien. La saison n’et pas finie, il reste des matchs et des points à partager. Le calendrier est chargé en ce moment, ça se ressent il y a de la fatigue. Après, ça va s’alléger il faudra bien récupérer. Grenoble c’est une belle équipe complète avec de la  profondeur de banc. Nous avons nos armes, nous allons prendre les rencontres avec ambition.  ça aurait pu se finir sur un 0-0… je n’en veux pas à Manu (Ntim), c’est un coup du sort ».

L’entraîneur grenoblois Philippe Hinschberger ne fanfaronne pas, « la réussite ça se provoque, c’est un but que nous avons été chercher. Nous avons gagné, nous sommes contents. J’ai vu un beau match, avec beaucoup d’intensité. J’espère que nous avons donné du fil à retordre à Valenciennes. Ça s’est joué à pas grand-chose, nous savions que nous aurions fort à faire contre Valenciennes. Nous avons envie de nous accrocher aux places d’honneur. Nous visions les 42 points, ceux du maintien je savoure ce moment, cette troisième place au championnat. Nous avons fait un match costaud autrement ça ne serait pas passé, pas ici. Ce match a toujours senti le KO après c’est la réussite  ».
 

Valenciennes – Grenoble : 0-1 (0-0)

But : Ntim (75’ csc ) pour Grenoble

Arbitre : M. Palhies Sylvain

Spectateurs : 0

Avertissements : Ntim (62’), Kankava (69’), Cuffaut (84’) pour Valenciennes ; Henen (3’), Nery (30’), Perez (49’) pour Grenoble

Valenciennes : Prior – Cuffaut, Ntim, Spano, Abeid – Picouleau (Macalou 78’) , Kankava, Diliberto (Guel 68’) –   Guillaume, Robail (Elogo 68’), Cabral.

Grenoble : Salles – Nery, Monfray, Nestor, Abdallah – Pickel, Perez, Benet (Michel 75’) – Henen (Ravet 66’), Djitte (Anani 75’), Semedo (Tapoko 85’) Afonso.

Anne Seigner

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu