1. Accueil
  2. Accueil
  3. Vaccination en mode nocturne au Centre Jean Mineur à Valenciennes
AccueilValenciennois

Vaccination en mode nocturne au Centre Jean Mineur à Valenciennes

Aucune piste n’est laissée au hasard pour capter de nouveaux vaccinés comme cette séance ouverte de 19h à 23H au sein du Centre de vaccination Jean Mineur à Valenciennes. Le challenge était audacieux dès le jeudi 15 juillet, mais le public a répondu présent comme hier soir (en fin d’article lien sur le documentaire d’Arte sur les origines des vaccins contre la Covid).

Jacques Franzoni : « L’immunité collective devrait être atteinte autour de 57 millions de vaccinés »

Après une journée de vaccination fructueuse sur Aulnoy-lez-Valenciennes avec 517 vaccinés, puis sur Bruay-sur-l’Escaut avec 828 vaccinés, le Centre de vaccination Jean Mineur poursuit son chemin chaque jour de 9H à 19H. « Nous pensions fermer cet été le dimanche, car l’activité était très calme, mais depuis le discours du Président de la République, nous devons maintenir une ouverture 7J/7 au sein du Centre Jean Mineur à Valenciennes », explique le Dr Franzoni, le Président de la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé).

De plus, pour répondre à ce flux supplémentaire, des nouveaux créneaux horaires sont proposés « depuis jeudi soir (15 juillet) en nocturne de 19H à 23H et ce jeudi soir (22 juillet), nous avons 180 rendez-vous, à l’heure, programmés sans compter les personnes sans rendez-vous. En comptant cette journée, nous atteindrons entre 1 800 et 1 900 personnes vaccinées dans la journée (dernière soirée jeudi 29 juillet) », ajoute Jacques Franzoni. Rappelons que ce centre de vaccination Jean Mineur est en cogestion entre le CHV et la CPTS dont l’association ADILH fait partie intégrante.

Sur le profil des nouveaux candidats aux vaccins, le Président de la CPTS est lucide. « De janvier au mois d’avril, nous avions des personnes âgées ravies de se faire vacciner, d’avril à juin des plus jeunes contents également, et aujourd’hui des personnes plus hésitantes, contraintes compte tenu des mesures sanitaires, pas le choix… des râleurs. Certaines personnes ont des idées préconçues, car ils ne se rendent pas compte que nous n’avons jamais bénéficié d’autant de données sur des milliards de patients, c’est inédit ! », indique le professionnel de santé. En résumé, le recul et les retours sur les vaccins contre la Covid sont avérés scientifiquement parlant !

Les dernières informations sanitaires….

Au sujet du variant delta, sa propagation est la clé de cette 4ème vague. « En juin, je n’avais plus de PCR positif à mon cabinet. Là en juillet, j’ai des PCR et Antigéntiques positifs, voire des cas contacts », mentionne Jacques Franzoni.

Si les recommandations sanitaires sont assez mouvantes, les dernières consignes de l’HAS (Haute Autorité Sanitaire) sont claires. « Concernant le variant delta, les vaccins RN Messager (Pfizer et Moderne) conservent après deux injections une efficacité de 96%, et plus de 60% après la 1ère injection suite à un retour des données d’Israël. Concernant l’AstraZeneca, le vaccin demeure efficace à 92% après la 2ème injection, et 33% après la 1ère suite à un retour du Royaume-Uni. Clairement, il est impératif de réaliser les deux injections, notamment contre le variant delta », indique Jacques Franzoni.

9 box médicaux et 12 infirmiers au Centre de vaccination Jean Mineur

Concernant les nouveaux objectifs du gouvernement fin août, 50 millions de primo vaccinés, ce chiffre devra encore se consolider afin d’atteindre la fameuse immunité collective. « Elle devrait être atteinte autour de 57 millions de vaccinés (avec deux doses) », précise Jacques Franzoni.

Dans la course à la vaccination, un nouveau candidat vaccin arrivera en fin d’année sur le marché. Il s’agit de l’alliance Sanofi/GSK avec un vaccin basé sur la protéine recombinée.

… .et recommandations de l’HAS

Ensuite, par principe de réalité, l’HAS recommande à ce stade une « 2ème injection au RN Messager (Pfizer et Moderne) même si vous avez eu une 1ère injection avec l’Astrazeneca », précise-t-il.

Ensuite, des vaccins RN Messager sont en expérimentation afin de répondre à tous les variants « pour plus de protections en même temps. Pfizer a indiqué qu’il pouvait modifier son outil industriel en six semaines ».

Le calendrier des vaccinations dans les communes outre les Centres de vaccinations sur Valenciennes, Denain, Pays de Condé, et Saint-Amand-les-Eaux :

  • Vieux-Condé le 26 juillet
  • Fresnes-sur-Escaut le 27 juillet
  • Quarouble et Bouchain (2ème dose) le 28 juillet
  • Quievrechain le 29 juillet
  • Haveluy le 03 août
  • Vicq le 05 août
  • Hérin le 10 août

Découvrez le documentaire d’ARTE sur les origines des vaccins contre la Covid

Ce documentaire est disponible depuis le 13 juillet 2021 jusqu’au 17 septembre prochain

https://www.arte.tv/fr/videos/104055-000-A/covid-19-la-course-aux-vaccins/

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu