1. Accueil
  2. Accueil
  3. Large victoire d’Eric Blondiaux à La Sentinelle
AccueilValenciennois

Large victoire d’Eric Blondiaux à La Sentinelle

Suite à l’annulation par le Conseil d’Etat de l’élection locale à La Sentinelle en juin 2020, une élection municipale partielle se déroulait ce dimanche 05 septembre avec deux listes en lice, la majorité sortante, sous le même format d’une alliance entre les listes d’Eric Blondiaux et de Sébastien Rossano, et la liste d’opposition emmenée par l’ancienne maire Bernadette Sopo. Le résultat est sans appel, le maire sortant remporte cette élection municipale partielle avec 222 voix d’écart (visuel Eric Blondiaux et Sébastien Rossano).

Eric Blondiaux : « C’est un score sans appel ! »

Avec une participation de 57%, contre 56% au second tour en juin 2020, cette élection municipale partielle confirme l’intérêt des administrés pour la politique locale. Avec 2098 inscrits, 1216 votants pour 1190 suffrages exprimés, Eric Blondiaux récolte 706 voix contre 484 voix à Bernadette Sopo. Le Président de la délégation spéciale, Roger Leclercq, indique également que « les élus de la majorité auront 19 sièges contre 4 sièges pour l’opposition ».

« C’est un score sans appel ! Je suis particulièrement content de cette victoire. Nous avons réalisé une campagne apaisée à mon image. Nous n’avons pas répondu aux tracts agressifs de l’opposition. Les gens n’apprécient pas ce type de méthode », explique le maire réélu. Ensuite, il ne change pas sa vision d’un débat démocratique « même si je pense que Mme Sopo a fait son temps, je resterai très attentif aux messages de l’opposition au sein du Conseil municipal ou dans les commissions », ajoute l’édile.

Pour son colistier Sébastien Rossano, mais également leader d’une alliance surprise au second tour en 2020, le job est fait « la population ne voulait plus de Bernadette Sopo. En 11 mois aux commandes, nous avons fait plus qu’en 6 ans avec Mme Sopo. Le bilan d’Eric Blondiaux est excellent sur cette période. Mon seul regret est le non retrait de l’ANRU. A ce stade, nous ne pouvons plus nous retirer ». Visiblement, pas d’implosion en vue entre Sébastien Rossano, de sensibilité France Insoumise et Eric Blondiaux, sensibilité UDI et carté au Parti Radical Valoisien, le bon sens local a fait son chemin.

Pour la perdante du jour, la désillusion est immense « c’est une grande déception. Pour autant, nous n’avons pas à rougir de notre campagne, nous avons été sur le terrain jusqu’au dernier moment. Néanmoins, un tract ordurier est distribué depuis lundi dernier. Une plainte est en cours d’être déposée à cet effet », explique-t-elle. Par contre, compte tenu de l’écart de voix, Bernadette Sopo précise « que je ne ferai pas de recours ».

Ce résultat marque le dernier opus de cette élection municipale 2020 sur les 82 communes du Valenciennois !

Daniel Carlier

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu