1. Accueil
  2. Accueil
  3. (Foot) Valenciennes se donne de l’air en étrillant Nancy (6-1)
AccueilValenciennois

(Foot) Valenciennes se donne de l’air en étrillant Nancy (6-1)

Lundi soir au stade du Hainaut, Valenciennes disputait la 22e journée face à Nancy, la lanterne rouge. A onze contre dix dès la 23’, le VAFC a pu facilement mener ses attaques et surtout les concrétiser. Résultat un festival de buts et une victoire qui permet aux hommes de Christophe Delmotte de quitter la 18e place pour la 15e…c’est mieux mais la route du maintien est encore longue.

Le mercato

Le VAFC a été actif lors de ce mercato hivernal. Le club enregistre trois arrivées :

  • Ugo Bonnet, attaquant (28 ans, 1,80 m) en provenance de Rodez
  • Florian Martin, milieu offensif (31 ans, 1,80 m) qui était sans contrat depuis la fin de celui qui le liait au Paris FC.
    Ces deux joueurs expérimentés devraient contribuer au maintien de Valenciennes en Ligue 2.
  • Cheick Timité, ailier droit (24 ans, 1,77 m) qui vient d’être libéré par Fuen Labrada (D2 Espagnole).
    Ilyes Hamache a quant à lui signé son premier contrat pro.

Côté départs, le défenseur central Ismaël Doukouré a pris la direction de Strasbourg et le milieu de terrain Sessi D’Almeida a été prêté à Tondela, au Portugal, jusqu’à la fin de la saison.

Six buts

Pas le temps de cogiter dans ce match de la peur. Sur un dégagement du gardien valenciennois, Guillaume laisse passer pour Yatabaré qui file au but, frappe et ouvre le score (1-0, 12’). Sur un coup franc de Robail, la reprise de Yatabaré finit au fond (2-0, 18’). Attention toutefois à ne pas se relâcher : une tête de Linguet est contrée, le ballon s’écrase sur la transversale de Chevalier (21’). Déjà averti, Karamoko commet une faute dans la surface sur Robail, il écope d’un carton rouge. Nancy, déjà en difficulté au score, finira le match à dix…Le capitaine Cuffaut se charge du penalty (3-0, 24’). Nancy réagit : Bobichon centre vers Jung, Chebalier repousse mais Biron, qui a suivi, marque (3-1, 27’). Valenciennes reprend son festival offensif. Guillaume, servi sur un plateau par Robail, creuse l’écart (4-1, 31’). Hamache, bien lancé par Guillaume, inscrit le cinquième but avant la pause (5-1, 44’). Le public accompagne les joueurs aux vestiaires avec de nombreux applaudissements. Ça reprend par une frappe de N’Tim sur la transversale (49’). La percée de Linguet trouve Guillaume (6-1, 51’). A croire que l’efficacité manquante des matchs précédents rejaillit sur ce match…L’entraîneur valenciennois procède à des changements, privilégiant la récupération des titulaires, c’est bien vu car Valenciennes sera en déplacement à Rodez ce samedi. Le match a baissé en intensité. Ouattara a le septième but dans les pieds mais il dribble trop (88’). Valenciennes signe une victoire à domicile. La dernière datait du 20 novembre face à Grenoble (1-0). Le seul bémol c’est le stade quasi vide et quasi muet…Valenciennes a marqué six buts dans l’indifférence générale…pourtant la speakerine avait fait un appel aux supporters à la mi-temps…en vain.

« Ce n’est qu’une étape  », Christophe Delmotte

L’entraîneur valenciennois, Christophe Delmotte, a le sourire, « sur le premier but nous profitons d’une erreur, derrière nous avons enfoncé le clou. C’est toujours mieux de bien commencer un match. Nous savions que c’était un match à enjeu sportif. Ce n’est qu’une étape évidemment, il y a encore du taff à faire. Nous avons pris trois points, il faut grappiller pour atteindre les 43 points pour se maintenir. Marquer six buts ce n’est pas toujours évident, tout le monde a été patient, nous avons su faire mal. Nous pourrons nous appuyer sur ce match de référence. J’ai félicité les joueurs pour la victoire car gagner des matchs c’est dur et je leur ai dit qu’il y avait encore 16 matchs. Il va falloir vite récupérer car il y a Rodez à l’horizon ».

L’entraîneur de Nancy Albert Cartier analyse la rencontre, « le score reflète le match que nous faisons, c’est une grosse claque. Nous sommes sanctionnés normalement par rapport à nos erreurs. Nous faisons trop d’erreurs. Il faut aussi maitriser nos émotions, nous faisons des fautes, nous prenons des cartons. La gestion des émotions n’est pas bonne. Nous avions demandé d’attaquer le match avec intensité et de trouver du jeu vers l’avant… Il nous a manqué beaucoup de choses. A la mi temps c’était compliqué pour les joueurs, ils auraient pu se diluer, ça n’a pas été le cas. Ils ont fait les efforts à dix.  Il n’y avait pas de match en deuxième mi-temps, Valenciennes a géré. La colère doit venir des joueurs il n’y a pas de fatalité, à nous de bouger les choses. Jouer sans combattre c’est impossible. Les fautes, les erreurs, le manque de communication nous ont coûté cher. Valenciennes a été dangereux dans les transitions ».

Valenciennes – Nancy : 6-1 (5-1)

3830 spectateurs

Arbitre : M. Vernice

But : Yatabaré (12’, 18’), Cuffaut sur penalty (24’), Guillaume (31’, 51’), Hamache (44’) pour Valenciennes ; Biron (27’) pour Nancy

Avertissements : Kaba (41’), Ouattara (87’) pour Valenciennes ; Bianda (2’), Karamoko (17’), Latouchent (46’), El Kaoutari (60’) pour Nancy

Expulsion : Karamoko (23’) pour Nancy

Valenciennes : Chevalier ; Linguet, Ntim, Cuffaut (cap), Lecoeuche (Abeid 65’); Yatabaré (Ayité 58’), Diliberto, Kaba (Masson 58’), Robail (Ouattara 74’) ; Guillaume (Zinga 74’), Hamache.

Nancy : Trott ; Karamoko, El Kaoutari, Bianda, Latouchent ; Dewaele (El Aynaoui 71’), Lefebvre (cap) ; Biron (Cissé 83’), Bobichon (Nonnenmacher 71’) , Bondo (Akichi 37’) ; Jung (Bertrand 71’).

Anne Seigner

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu