Dossier longuement évoqué au cours de nombreux conseils municipaux à Marly, les travaux d’une nouvelle restauration collective pour le Groupe scolaire Marie Curie ont démarré depuis novembre 2018. Une cérémonie symbolique était organisée à cet effet pour marquer le coup, notamment pour la communauté éducative locale.

Fabien Thiémé : « Quel événement pour ce poumon de la ville de Marly »

Cet ensemble bâtimentaire du Groupe scolaire Marie Curie est d’une extrême vétusté, et bien évidemment la cantine scolaire ne répondait plus aux normes en vigueur, voire d’un inconfort certain. Dans cette optique, la majorité municipale a fait le choix d’une opération à tiroir pour remédier à ce problème. Premièrement, la construction d’une nouvelle cantine en 2019 pour un montant de 1,9 millions d’euros subventionnée par l’Etat à hauteur de 200 000 €, la CAF pour 200 000 €, la Région des Hauts-de-France pour 64 000 €, et Valenciennes Métropole pour un montant de 600 000 € via le FSIC (Fonds de Soutien aux Investissements Communaux) de cette intercommunalité. Dans un deuxième temps, le bâtiment regroupant les salles de classe sera également détruit avec le soutien d’un Fonds de Concours de Valenciennes Métropole validé pour le budget 2020.

Cette double détente a valu de vifs échanges entre l’opposition municipale, emmenée par Jean-Noël Verfaillie, et la majorité. En effet, l’opposition municipale souhaitait une prise en compte globale du dossier en un seul trait afin d’écarter d’un coup toute « insécurité » sous toutes ses forme pour les enfants. « Quel événement pour ce poumon de la ville de Marly. Je regrette l’absence de l’opposition à cette 1ère pierre. Je déplore également que certains ont voulu agiter l’épouvantail de l’insécurité, créer un climat de peur, diffuser des photos sur les réseaux sociaux en évoquant le danger permanent etc. », tance le maire.

La restauration scolaire ex vivo

Le choix dès le départ ne fut pas celui d’une réhabilitation lourde des différentes bâtiments. Dans ce cadre, il fallait ériger une nouvelle structure pour accueillir cette restauration scolaire. Courant du dernier trimestre 2019, voire à la rentrée sauf intempéries, cette structure sera livrée avec une superficie de 584 M2, avec deux espaces de restauration distincts, un pour les maternelles, un pour les élémentaires, le tout fait corps au sein d’une nouvelle restauration, avec une capacité d’accueil de 155 personnes, dédiée à l’école primaire, ou le Groupe scolaire, Marie Curie. Une salle d’activités fera également partie de cette réalisation avec une réception potentielle de 125 personnes.

« Cette réalisation bénéficie d’un montant subventionné de 74% pour la partie construction. Je remercie, ici présent, le Président de Valenciennes Métropole pour son soutien sur ce dossier », conclut Fabien Thiémé.

Laurent Degallaix avait répondu à cette invitation, il tient à nuancer le propos : « J’accompagne un projet communal à travers le FSIC ou le fonds de concours. D’ailleurs, nous reversons aux communes 35 millions d’euros de notre budget communal. Toutefois, je ne m’immisce pas dans la politique locale ».

Toujours sur ce dossier, Sophie Mériaux, représentante de l’inspection de l’Education nationale sur Valenciennes/Saint-Saulve, évoque le cadrage de ce chantier : « L’Education nationale intervient sur chaque chantier scolaire sur le volet accessibilité, accompagnement, sécurité des enfants etc. Je précise que sur ce chantier, la sécurité des enfants est assurée de A à Z ».

Et un petit coup de Golf…

Fraîchement votée au sein du Conseil communautaire de Valenciennes Métropole, l’extension du Golf de Valenciennes de 9 trous vers un 18 trous sur Marly fut évoquée durant les discours protocolaires. « Fallait-il refuser ce projet ? Fallait-il dire non à Valenciennes Métropole, alors que ce projet global ne coûtera rien à la commune. Je n’ignore pas les difficultés sociales, mais je le répète, ce n’est pas un projet uniquement pour les golfeurs, mais pour les familles, avec une piste cyclable, une voie pédestre, etc. », précise Fabien Thiémé. Une ambiance club de golf pourrait marquer le prochain Conseil municipal de Marly, qui fera un trou en « Un ».

Laurent Degallaix conforte le propos sur ce dossier. « Il ne faut jamais se résigner. Oui, nous vivons une période compliquée, mais je demande et soutient les maires avec des ambitions ».

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 8 février 2019
Groupe scolaire Marie Curie Marly
Une restauration scolaire de bon goût à Marly
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email