Déposée officiellement en Sous-Préfecture de Valenciennes, en mars 2019, l’association du « Dynamo de l’Escaut » est unique en son genre dans le Valenciennois. En effet, elle couvre un périmètre large de la pratique du football jusqu’au sport pour tous en passant par l’éducation populaire. Rencontre avec les membres de cette association dont l’empreinte sociale constitue un objectif … !

(Visuel, Antoine, Mohammed, Françoise, Medhi, Antoine, Sebastien, Mathias)

Le langage universel balle au pied, mais pas seulement !

Le Valenciennois regorge d’associations sportives dédiées au football. De même, sans structure fixe, les réunions amicales du dimanche matin entre amis pour taper le ballon sont pléthoriques. C’est le début de l’histoire. « On se réunissait le dimanche matin pour disputer une partie de football », entame Medhi Routi. Puis, chemin faisant l’idée du football comme vecteur d’une éducation populaire s’est installée entre les participants. « Nous voulions organiser des manifestations en dehors de la pratique du football, exposition culturelle, conférence, et il fallait obligatoirement une structure juridique », ajoute-t-il.

Mohammed, le trésorier, d’un âge plus expérimenté, conforte ce propos : « Il fallait un cadre, se protéger lorsque nous sommes en responsabilité en tant qu’organisateur ».

Ensuite, l’appellation « Dynamo de l’Escaut » n’est pas anodine. « C’est une double allusion à la fois aux célèbres grands clubs de football dans l’histoire, Dynamo de Kiev (mars 1976 KIEV/Saint-Etienne), de Moscou etc., mais la dynamo est également une pièce industrielle au sein de notre territoire très industrieux », poursuit Medhi Routi.

Sur radio-club…

Les membres de l’association avaient déjà un créneau horaire sur la radio étudiante « Ramdam » où ils échangeaient sur l’actualité du sport pendant une heure. Ils changent d’ondes : « Là, nous allons lancer la même émission, mais cette fois sur Radio Club. Ce sera le mardi soir de 19 à 20H sur cette antenne radio ». Basée à Wallers, Radio Club est sur la FM- 105.7 !

En mode manifeste…

Le règlement intérieur du « Dynamo de l’Escaut » est un peu spécial puisqu’il se concrétise sous la forme d’un manifeste dont voici les les premiers mots : « L’association le Dynamo de l’Escaut vise la transformation sociale de la société avec comme outil l’éducation populaire. L’association a comme principe de décision la démocratie basée sur un socio, une voix », pas commune comme association sportive !

Outre la pratique du football, le « Dynamo de l’Escaut » revendique des engagements dans des actions solidaires, éducatives, culturelles, et bien sûr sportives. «  C’est une relation d’amitié entre les pratiquants du dimanche matin, c’est d’abord un moment pour partager ! » , explique Mathias. Mais pas seulement, l’organisation d’événements revêt également un « aspect politique, nous militons pour une éducation populaire et contre les dérives du football », ajoute Antoine. Pour sa part, Françoise s’inscrit plutôt sur le volet culturel de l’association, il y aura beaucoup d’investissement dans ce domaine.

Le football comme pratique universelle, voire outil d’émancipation, devrait envoyer les « bons » messages, mais cela n’est pas toujours le cas incontestablement. Assurément, les dérives financières, parfois le comportement raciste et homophobe des supporters dans les stades européens laissent à réfléchir.. ! Le sport populaire comme objet culturel, là se trouve le message de cette association. 

Sans Terrain Fixe

Pour l’instant, le « Dynamo de l’Escaut » a bénéficié d’un terrain sur Trith-St-Léger pour la période printemps/été. « Actuellement, nous sommes à la recherche d’une salle pour l’hiver. Nous participons également à des tournois de football en salle. Les organisateurs de tournoi ont parfaitement identifié notre groupe de pratiquants, ils nous invitent régulièrement en compétitions (amicales). Pour la période de plein air, la question est également ouverte », explique Medhi Routi. En clair, le « Dynamo de L’Escaut » est en quête d’un site fixe. « Nous sommes en discussion avec une mairie, mais rien n’est fait », conclut Medhi Routi.

Les manifestations prévues hors pratique du foot

Ensuite, les soirées de la ligue des champions sont un moment fort pour tous les amoureux du football. « C’est pourquoi, en partenariat avec le Gotham Café, nous organisons des soirées avec retransmission des rencontres et animations », explique Medhi Routi (voire affiche ci-dessous).

Et en prévision.. « dans certains pays, le football est un outil de démocratie comme en Turquie. D’ailleurs, à l’occasion du match France-Turquie (14 octobre) dans le cadre de la qualification pour l’Euro 2020, nous souhaiterions organiser un ciné/débat sur le « football, révolution et démocratie ». Cette manifestation est en cours de validation (ou pas) », commente Medhi Routi.

Oui, on l’a compris, Dynamo comme dynamique !!!

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 10 septembre 2019
Dynamo de l'Escaut
Le football et ses valeurs pour le Dynamo de l’Escaut
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email