Après une victoire face à Nantes à l’Open samedi dernier, les Hennuyères ont battu le promu Charnay mercredi. Elles recevaient à la maison ce samedi Landerneau. Elles avaient à cœur non seulement de confirmer ses deux victoires à l’extérieur mais aussi de fêter leurs retrouvailles avec le public. Et bien c’est raté…une entame de match catastrophique, un manque d’agressivité et d’adresse. Landerneau remporte son premier match de la saison alors que Saint-Amand Hainaut Basket perd le premier…

Enrhumées ?

Pourquoi se poser la question ? Tout simplement parce que les symptômes étaient là : maux de tête (mauvaises passes), légère fatigue (absence de présence aux rebonds), légère fièvre (adresse à 27,8%). Les Hennuyères ont subi d’entrée (3-16, 6’). Elles ont un peu plus rivalisé avec les Bretonnes dans le deuxième quart-temps perdu toutefois 10-12. Assitan Koné est la seule à surnager dans l’exercice du tir. En défense les Hennuyères restent trop passives à l’image de ce panier marqué dans la raquette au buzzer par Ashley Bruner (Hennuyère la saison dernière) alors qu’elle est entourée de trois adversaires…Les protégées du Président Jean-Pierre Boulanger sont menées à la pause (21-32). Les leaders hennuyers sont hors sujet : 1 petit lancer franc pour l’intérieure australienne Natalie Burton (aucun tir tenté). La Lituanienne Marina Solopova inscrit son premier panier à la 27’ (33-42), l’américaine Aaryn Ellenberg-Wiley aussi (35-42). Les Hennuyères sortent enfin de leur état comateux (45-46) mais ce n’est qu’un feu de paille. Taylor Wurtz aux lancers francs, Elodie Naigre dans la raquette ne tremblent pas. Landerneau passe un 0-7 (45-53, 37’). La capitaine hennuyère Hortense Limouzin jette ses dernières forces mais quand ça ne veut pas rentrer…Saint-Amand ne méritait pas de l’emporter salle Maurice Hugot.

« 
Prendre chez nous c’est ça qui fait mal au cœur  »

L’entraîneur hennuyer Fabrice Fernandes s’interroge « nous avions à cœur de revoir nos supporters, ils étaient nombreux la saison dernière, ils l’étaient encore ce soir. Les joueuses avaient envie de tout donner après deux matchs gagnés à l’extérieur dans la souffrance. Que s’est-il passé ? Je n’en sais rien, nous avons été tétanisés peut-être, il y avait de la fatigue, nous jouons à 7, du stress ? Six joueuses découvraient l’ambiance de notre salle. Les causes je ne sais pas spécialement. Le collectif n’a pas été très intéressant, le ballon n’a pas circulé correctement, c’était compliqué. Il faut être plus dur pour gagner ce genre de match et remédier au manque d’efficacité. Prendre chez nous c’est ça qui fait mal au cœur. Le prochain match sera encore plus compliqué avec la réception de Montpellier, nous jouerons sans trembler même s’il y a une classe d’écart ».

La capitaine Hortense Limouzin est déçue, « nous nous étions fixées d’être invaincues à domicile. Nous en avons perdu un. Il ne faut pas tout remettre en cause pour autant. Nous avons manqué d’efficacité mais nous sommes des battantes, nous allons continuer à nous battre ».

L’entraîneur breton Stéphane Leite a poussé un ouf de soulagement au coup de sifflet final, « nous nous sommes fait peur à la fin. Globalement la victoire est intéressante mais je ne suis pas content du contenu. La deuxième mi-temps n’a pas été belle, nous aurions dû appuyer. A + 15, nous nous arrêtons de mettre du rythme ?!? Ça fait du bien de gagner, nous allons rentrer sereinement. Nous devons progresser sur la constance et la défense ».

Saint-Amand Hainaut Basket – Landerneau Bretagne Basket : 47-58 (11-20, 10-12, 18-14, 8-12).

SAHB : Burton 1, Ellenberg-Wiley 2, Limouzin 9, Mane 10, Kone 14 puis Coulibaly 3, Solopova 8, Pruvost.

Landerneau Bretagne Basket : Wurtz 8, Jakovljevic 4, Bruner 15, Coulibaly 4, Kalu 12 puis Djekoundade, Butard, Naigre 10, Brémont 5.

 

Anne Seigner

Publié par Anne Seigner le 13 octobre 2019
Fabrice Fernandes Hortense Limouzin Stéphane Leite
(Basket) Les Hennuyères, battues par Landerneau (47-58), ratent leur première à domicile
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email