Eric Castelain, élu de l’opposition sortante sur Saint-Amand-les-Eaux, a ouvert sa permanence au sein de la rue Thiers, une rue commerçante très importante pour la cité thermale. Il positionne sa candidature sur un large spectre électoral à droite.

Eric Castelain : « Je suis le candidat le plus consensuel face au clivage à gauche »

Comme beaucoup de communes, la campagne à Saint-Amand-les-Eaux est inédite depuis 1995 avec une division à gauche. « Je suis le seul candidat non carté politique contrairement à la liste RN, celle d’Alain Bocquet où le secrétaire général du PCF figure en numéro 3 sur sa liste, et celle d’Eric Renaud un ancien membre du PCF. Je suis le candidat le plus consensuel face au clivage à gauche. Vous avez remarqué que les partis LR et UDI n’ont pas communiqué sur cette commune ! », déclare Eric Castelain.

Bien sûr, Eric Castelain espère également capter le volant d’électeurs qui ne se sont pas déplacés pour l’élection en 2014, la photosynthèse de l’abstentionniste constitue clairement, ici et ailleurs, une inconnue électorale dont personne ne connaît l’impact. Les Gilets jaunes sont passés par là !

Les dix commandements de l’Attractivité selon Eric Castelain

« Nous avons perdu 1 028 habitants entre 1999 et 2016, soit aujourd’hui 16.147 habitants. Cette commune suit une pente dangereuse. Certes, cette ville est riche, mais ses habitants sont de plus en plus pauvres, seulement 41 % des administrés sont imposables sur le revenu. C’est le résultat d’une politique de logement social à marché forcée », assène Eric Castelain.

« Nous avons 80 espaces fonciers disponibles », Eric Castelain

Sur le volet de l’attractivité par le logement, le candidat promeut l’utilisation des fonciers disponibles achetés par la commune. « Nous avons 80 espaces fonciers inutilisés, et achetés par la commune. Nous pourrions dans de nombreux cas remettre ces biens sur le marché privé, Avenue du Clos, rue du 18 juin, rue Longue Saulx, etc. ! Nous avons un problème de logements dans toutes les catégories sociales. Il faut recréer de l’offre », commente Eric Castelain.

Il cite un autre exemple avec l’ancien site des Déménagements Lelerc « où il serait possible de construire environ 50 maisons individuelles, on pourrait tabler sur 200 nouveaux habitants. Cette attractivité est grippée sur Saint-Amand-les-Eaux, il faut remettre en route la machine ».

« Où sont passés les 10 000 curistes ? », Eric Castelain

Evidemment, toutes les listes en présence sur cette ligne de départ s’appuie sur le développement du thermalisme à Saint-Amand-les-Eaux. « Il faut signaler cet équipement thermal, et surtout un aménagement urbain attractif pour les curistes. Où sont passés les 10 000 curistes ? Ils doivent pourvoir déambuler en ville, nous devons les inciter à venir ! », explique Eric Castelain.

L’aménagement du Parc de la Scarpe

Cet espace vert fait l’unanimité. Tous les candidats veulent (re)prendre possession du Parc de la Scarpe. Pour Eric Castelain « il ne se passe rien depuis des années sur cet espace vert en plein coeur de la commune. Je propose un aménagement complet du Parc de la Scarpe jusqu’à la Scarpe, un chemin vert pour les piétons et cyclistes. Cela serait un poumon vert dans l’hyper centre-ville pour les enfants. En plus, on pourrait construire une passerelle piéton/vélo au dessus de la Scarpe pour rejoindre le Centre aquatique de l’Amandinois ».

Cette transformation serait bénéfique également pour l’activité économique du centre-ville.

La Grand Place

La Grand Place de Saint-Amand-les-Eaux est aujourd’hui transformée. C’est pourquoi, le candidat pense qu’une « animation chaque semaine est indispensable. Je propose que dans le cadre de la subvention annuelle, on autorise chaque association à utiliser l’espace public une journée par an. Ces associations seront ravies de faire une démonstration de leur activité sportive, animation culturelle etc. Cela ne coûte rien et vous animez votre ville toute l’année », commente Eric Castelain.

Le SMIR

Le service d’intervention de la commune « n’est pas assez efficace. Il n’y a pas d’intervention rapide. Chaque samedi, il faut réunir les chefs de service afin de consulter les demandes de la semaine, et voir l’information aux administrés dans les meilleurs délais », commente-t-il.

La fiscalité

Déjà pour le candidat, si le volet logement est traité « nous pourrons regagner près de 1000 habitants et par suite des recettes fiscales. Cela permettra en même temps de faire baisser notre taxe sur le foncier bâti qui a augmenté de 50%. Ensuite, il faudra militer au sein de la Porte du Hainaut pour un retour à la Contribution Foncière des Entreprises au niveau de 2017… avant cette hausse inexplicable », conclut Eric Castelain.

Cafés-débats au sein de la permanence 60 rue Thiers, le 19 février sur la sécurité, le 26 février sur l’environnement durable, le 04 mars sur la jeunesse, et le 11 mars sur le mieux-vivre.

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 22 février 2020
Eric Castelain Saint-Amand-les-Eaux
Eric Castelain joue la carte du rassemblement à Saint-Amand-les-Eaux
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email