Marly, la ville la plus importante en nombre d’habitants de ce second tour à couteaux tirés, entame sa dernière ligne droite avec deux listes très mobilisés ce week-end. Pour Jérome Léman, c’était le temps de mettre en exergue des soutiens politiques de poids, mais également de passer par le futur boulevard Fabien Thiémé…, tout un symbole !

Jérome Leman : « Nous sommes sur la même longueur d’onde ! »

Dans la dernière ligne droite de ce second tour des municipales, les diffèrent(e)s candidats font valoir les soutiens des personnalités politiques d’envergure. Ce matin Jérome Leman, maire et candidat à sa succession, a reçu Fabien Roussel, comme Secrétaire national du PCF compte tenu d’un grand nombre de colistiers adhérents, Martine Filleul, comme première secrétaire de la fédération du Nord du Parti socialiste compte tenu de colistiers cartés au P.S, et Karima Delli, député européenne EELV depuis 2009 venue à titre personnel. Par contre, la venue de la député européenne déclenche une belle empoignade politique avec le comité EELV du Valenciennois.

Visuel avec la famille de Fabien Thiémé

Tour d’abord, la venue de Karima Delli a déchiré le comité politique EELV du Valenciennois, emmenée depuis le début par Jeanine Lecaille. Cette dernière était également une élue durant le mandat 2008/2014 de Fabien Thiémé, mais surtout elle est un pilier du mouvement EELV sur le territoire. « Programmer une visite sur le territoire d’un groupe local EELV sans même contacter ses membres est plus qu’inconvenant », indique le communiqué EELV (Ci-joint communiqué du comité EELV du Valenciennois).

En clair, le parti EELV du Hainaut ne comprend pas les ressorts politiques du soutien de Karima Delli à Jérome Leman. « Je viens à titre personnel. Marly est une ville où l’humain d’abord a toujours été présent depuis l’arrivée de Fabien Thiémé, il faut un héritage solidaire, digne de ce nom », déclare la député européenne.

Accueil et visite républicaine

Vers 11H, le maire sortant a d’abord accueilli comme premier magistrat ces 3 personnalités politiques à l’hôtel de ville de Marly. En s’adressant aux invités, Jérome Leman soutient « nous sommes sur la même longueur d’onde sur beaucoup de sujets. On parle d’ailleurs aujourd’hui de développement renouvelable ! ».

Martine Filleul acquiesce, et ajoute « nous parlons également de transition écologique juste, surtout pour les plus modestes. Ensuite, cette crise sociale et économique peut ouvrir des opportunités pour infléchir les politiques que nous connaissons ! ».

Karima Delli ajoute « nous sommes la dernière génération à pouvoir agir. Après, il sera trop tard. Les villes ont le pouvoir d’agir. La droite en terme d’écologie, ce n’est que du spectacle. Nous voulons changer la vie des gens ».

Pour Fabien Roussel arrivé un peu plus tard, il rappelle « qu’à chaque fois que l’union des partis de sensibilité de gauche se réalise, nous sommes en position de gagner », commente-t-il.

« La voie verte ouvre le mardi 23 juin (en soirée) », Jérome Leman

Entrée de la voie verte coté Stade du Hainaut

Avant d’aller prendre un verre de l’amitié à la permanence de la liste emmenée par Jérome Leman, une photo de famille s’est déroulée du coté (Stade du Hainaut) à l’entrée de la voie verte. « Le futur Boulevard Fabien Thiémé sera inauguré plus tard. Néanmoins, dès le mardi 23 juin (en soirée), la voie verte va ouvrir officiellement », indique Jérome Leman. Cette transversale va de facto désengorger les trajets routiers. Une piste cyclable et pédestre, en dehors de la voie urbaine, vont transformer également cette friche verte. Elle va décloisonner tout un quartier de la commune de Marly, sans pour autant diminuer la présence de la voiture en ville, vaste sujet également !

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 24 juin 2020
Jerome Leman Marly
(Marly) Des soutiens pour Jérome Leman
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email