Les élections des structures où les nouveaux élus communautaires 2020 prennent les commandes arrivent quasiment au bout du chemin. A ce titre, Eric Blondiaux, maire de La Sentinelle, prend la présidence de la la très prisée Mission Locale Jeunes du Valenciennois. La tâche est immense face au chômage endémique de la jeunesse sur ce territoire sans même évoquer l’effet amplificateur de cette crise sanitaire.

Eric Blondiaux : « Très honoré par cette Présidence de la MLJV »

Au titre de l’alternance entre Valenciennes Métropole et La Porte du Hainaut dans les gouvernances des structures associées, la présidence de cette Mission Locale Jeunes du Valenciennois, dont le siège est à Marly, revenait à la Porte du Hainaut à la suite de Michel Domin, ex élu sur Beuvrages.

« Aymeric Robin, Président de la Porte du Hainaut, m’a proposé cette présidence de la MLJV. Bien sûr, j’ai accepté avec enthousiasme cette dernière. Cette élection a été validée par Valenciennes Métropole. (Mercredi 04 novembre) Je fus élu à l’unanimité moins deux absentions de Pôle Emploi et de la Direccte afin de ne pas participer à un vote dit politique. Je suis très honoré par cette Présidence de la MLJV » », indique le nouveau Président.

Pour mémoire, les collèges électeurs sont constitués de dix élus de Valenciennes Métropole, de dix élus de la Porte du Hainaut, et de dix élus des partenaires associés.

« Une charge très lourde », Eric Blondiaux

Nouveau maire de la Sentinelle depuis fin juin 2020, aide soignant dans un centre de sevrage contre la toxicomanie au sein du Centre Hospitalier de Valenciennes, il sait pertinemment que cette institution est dotée d’une mission de premier plan face à un chômage collant à la peau des jeunes issus du Valenciennois. « Je sais que cette charge est très lourde. C’est un sujet qui me parle, un bel enjeu avec près de 20% de chômage chez les jeunes du Valenciennois. Je rencontre les équipes de Direction dès ce lundi. Evidemment, je ne vais pas tout bouleverser, mais je veux apporter mon empreinte humaniste », indique Eric Blondiaux en rendant hommage sur ce volet à Jean-Louis Borloo.

« Aucun clivage politique », Eric Blondiaux

Aspect à ne pas négliger « Aymeric Robin a vu que je serai un président sans clivage politique, avec un large esprit d’ouverture. A ce stade, je suis élu président pour 3 ans, puis un élu de la CAVM sera président pour 3 ans à son tour, sauf si les collèges me laissent cette présidence pour 6 ans. Je suis très heureux de travailler avec Ali Ben Yahia (VP), qui est un ami par ailleurs,  comme avec l’ensemble du nouveau Bureau ».

« Je pense qu’une annulation ne serait pas suspensive », Eric Bondiaux

Evidemment, il n’échappe à personne que cette nouvelle présidence est dévolue à un maire dont l’élection a été annulée en 1ère instance, mais l’édile poursuit la procédure jusqu’en Conseil d’Etat. Sans évoquer le sujet communal sur le fond, Eric Blondiaux indique que si le Conseil d’Etat annulait cette élection municipale (avec de fait une délégation spéciale pendant 2 mois)… » je ne pense pas que cette annulation serait suspensive de ma présidence de la MLJV. Cela n’a rien à voir avec les moyens de la commune « , précise-t-il. Effectivement, sur un plan factuel, l’ancien président n’était qu’un élu de Beuvrages, avant lui Patrick Triffi, etc., donc sans lien direct avec la fonction de premier magistrat.

Le Bureau élu est composé de :

Ali Benyahia ( Vice-Président-Collège CAVM)

Patrick Beaudoin (Vice-Président-collège partenaires)

Michel Quiévy (Secrétaire- Collège CAPH)

Delphine Alexandre (Trésorière-Collège CAVM)

Dalila Duwez (Secrétaire adjointe-Collège CAPH)

David Cambier (Trésorier adjoint-Collège CAVM)

Plus d’infos sur https://www.missionlocale-jeunes-du-valenciennois.com/

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 7 novembre 2020
Eric Blondiaux Mission Locale Jeunes du Valenciennois MLJV
Eric Blondiaux, nouveau président de la MLJV
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email