1. Accueil
  2. Accueil
  3. Le bonheur est dans le… contrat avec l’Etat !
AccueilTerritoire

Le bonheur est dans le… contrat avec l’Etat !

Trois signatures de premier plan sont intervenues au sein de la Sous-Préfecture de Valenciennes. En effet, les deux présidents des intercommunalités du Valenciennois ont signé avec le Préfet de la Région des Hauts-de-France, Georges François Leclerc, des engagements, des contrats pour l’avenir du Valenciennois… !

Georges François Leclerc : « Ici, 360 000 habitants vont bénéficier de cette Relance »

En présence d’un aréopage prestigieux, trois parlementaires, Valérie Létard, Michelle Greaume, et Béatrice Descamps, mais également le président du SIMOUV, du SIAVED, de l’UPHF, le Directeur de Pôle Emploi Valenciennes, le Directeur de la Direccte, du Commissaire divisionnaire, du Directeur de la Police Municipale, et bien d’autres, le nouveau Préfet de Région balise le contexte de ces signatures emblématiques. Il évoque « une crise exogène et pas économique » avec des répercussions majuscules sur l’’économie nationale. « L’Etat a lancé une solidarité à travers le PGE (Plan Garantie par l’Etat), le fonds de solidarité, etc. ; l’Etat, et l’ensemble des collectivités locales et territoriales ont joué leur rôle. Aujourd’hui, nous signons des contrats, se mettre d’accord ensemble, dans un esprit de Relance du territoire », commente Georges François Leclerc.

Sous-Préfet de Valenciennes, Michel Chpilevsky

Sur ce territoire, le rebond booste le NPNRU (ou ANRU 2), mais également le RBM (Renouvelle du Bassin Minier) sur lesquels vont se greffer d’autres projets « dans les domaines de la transition écologique, de la compétitivité, et de la solidarité. Je m’arrête sur ce dernier point dont la concrétisation en chiffres est de 500 emplois-francs signés depuis le 01 janvier 2021, 310 contrats d’initiative emplois et 550 contrats PECS. Nous signons aujourd’hui des contrats ambitieux et intégrateurs », indique Michel Chpilevsky, le Sous-Préfet de Valenciennes.

Contrat de Relance et de Transition Ecologique pour le Valenciennois

Pour le Président de Valenciennes Métropole, Laurent Degallaix, met en exergue « une prouesse de signer aussi rapidement une circulaire sortie fin 2020. Nous avons eu l’intelligence de travailler main dans la main entre nous et nos partenaires. D’ailleurs, sur ce CRTE, nous avons peu d’écart (avec La Porte du Hainaut), mais beaucoup plus de convergences de point de vue. Il sera important de faire vivre ce contrat ».

Aymeric Robin, Président de La Porte du Hainaut

Pour le Président de la Porte du Hainaut, Aymeric Robin, cette griffe en bas de page est importante : « Vous avez été le Chef d’orchestre (Préfet de Région) de cet effort collectif, conjugué, entre l’Etat, Valenciennes Métropole, et La Porte du Hainaut. Enfin, nous signons des contrats de projets, et pas des objectifs financiers à respecter. Nous devons dégager des moyens en commun sur le chemin de la résilience avec le développement humain comme cap, et le développement écologique comme boussole ».

Contrat de co-maîtrise d’ouvrage pour la construction d’un nouvel Hôtel de Police

Le représentant du SGAMI (Secrétariat de l’administration du ministère de l’Intérieur), le Général Gilles Bousquet, souligne « cette convention totalement nouvelle à travers un transfert de maîtrise d’ouvrage. L’Etat va profiter des circuits courts propres aux collectivités locales, un cadre unique où nous allons co-réaliser un Hôtel de Police, un Centre de Surveillance Unique et un centre de tir (à 25 mètres) pour un investissement global de 32,5 millions d’euros ».

Laurent Degallaix, Président de Valenciennes Métropole

Cette signature grave dans le marbre une « attente insoutenable » pour la construction d’un nouvel Hôtel de Police (dans les tuyaux depuis 2011 environ). Le maire de Valenciennes rappelle également ce passé administratif frustrant  : « A l’époque, il était construit pour 200 agents, ils sont maintenant 500 » à travailler dans des conditions très dégradés. « J’avais peur en amont lorsque vous m’annonciez une fin d’achèvement 2027/2028, là nous sommes sur un planning 2024, début 2025. Vous profitez de notre agilité même si nous ne sommes pas armés pour construire un stand de tir, voire un Hôtel de Police. Je remercie le Ministre Gérald Darmanin pour son implication personnelle  dans ce dossier ».

« C’est un projet intéressant avec une collectivité territoriale en qui nous avons confiance. C’est un document original où l’Etat va co-construire son commissariat », ajoute le Préfet de Région Hauts-de-France.

Un PPA pour l’entrée nord de Valenciennes

Comme évoqué durant le Conseil de Valenciennes Métropole (https://www.va-infos.fr/2021/10/22/laurent-degallaix-nous-sommes-maltraites-par-ars/) l’entrée nord de Valenciennes va connaître un fameux lifting.

Pour l’Unité Territoriale du Hainaut, Philippe Chabanne, évoque le cadre de ce chantier opportun à l’entrée nord de Valenciennes. « Nous sommes dans le cadre du RBM (Renouvellement Bassin Minier initié par le 1er Ministre Bernard Cazeneuve en mars 2017) où nous avons sollicité des collectivités locales afin de présenter des projets. La ville de Valenciennes a choisi de présenter l’entrée nord de Valenciennes (d’intérêt communautaire), un giratoire ovale avec de grosses problématiques de circulation, mais cette requalification présent également un enjeu pour le quartier de la Chasse Royale attenant ».

« Nous sommes dans un quartier en pleine transformation urbaine avec une offre globale, un enjeu de mobilité, avec un investissement à hauteur de 42 millions HT sans les opérations immobilières », conclut Laurent Degallaix, le Président de la CAVM.

Pas de doute, les contrats d’objectifs accompagnés par des moyens financiers font le bonheur de tous les signataires… !

Daniel Carlier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email
Articles Similaires
Menu