Au sein de la salle de l’Imaginaire à Douchy-les-Mines, le SIAVED a présenté sa cérémonie des voeux 2020, l’ultime événement d’un mandat riche en actions, évolutions, autorisations, travaux, et bien sûr projets à venir. Comme d’habitude, ce fut l’occasion d’un spectacle inclassable parmi la centaine de cérémonie sur le territoire durant ce mois de janvier (visuel Charles Lemoine).

Le SIAVED où l’avenir fusionnel territorial du déchet

Vous ne le savez peut-être pas, mais la fin de la célèbre onde FM est proche. Déjà en vigueur avec succès dans les pays scandinaves, la FM (ou modulation de fréquence) sera remplacé au dernier trimestre 2020 par la diffusion radio numérique, ou DAB+ . En clair, de Valenciennes à Marseille dans votre voiture, dans la rue comme chez soi, vous aurez sur un panel de chaînes radio sélectionnés un accès gratuit sans changer de fréquence, c’est une révolution technologique !

Cette mutation avance au galop et émoustille tous les professionnels français. Bien sûr, il faut tester avant. C’est pourquoi le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) s’est rapproché du SIAVED afin de tester en DAB+ cette nouvelle technologie à travers une programmation que l’on ne présente plus, l’émission du « Daily SIAVED » ! Cette émission spéciale avait une base line de choix « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se réemploie »… la preuve, on ne transforme pas seulement les déchets.

La vie des Super-Héros du Déchet… !

Daniel Tison

Sous la forme d’un plateau d’une onde radio, les acteurs du SIAVED ont présenté l’activité très large de ce syndicat mixte courant 3 intercommunalités. Tout d’abord, cette cérémonie 2020 marque un passage de flambeau entre Daniel Tison, ancien DGS parti en retraite au 31 décembre 2019, et Didier Rychlak, le nouveau DGS déjà présent au SIAVED « nous avons une équipe soudée et compétente. Didier n’a pas travaillé derrière moi, mais à coté de moi. Etre DGS n’est pas de tout repos« . D’ailleurs, cette succession dépendait également de la réussite d’une ultime épreuve, non pas administrative, mais sportive. A travers une vidéo, les deux hommes forts du SIAVED ont montré les muscles rivalisant d’agilité entre les bacs à déchets. Après cette débauche d’énergie, le passage de témoin est transmis « avec émotion, mais sans regret », conclut Daniel Tison.

Pour sa part, Didier Rychlak trace le chemin des projets ambitieux du SIAVED en 2020. « Un nouveau Centre de tri public de 300 000 tonnes est en projet d’ici 2022. Ce dernier doit répondre aux besoins d’un territoire de 500 000 habitants. Ensuite, la collecte des biodéchets constitue un objectif tout comme la création d’une Ressourcerie. Enfin, un jardin pédagogique sera conçu sur le site de notre nouveau siège administratif », déclare le DGS.

Didier Rychlak

Les autres collaborateurs du SIAVED ont également investi le plateau, Vanessa Guigandon, Cindy Caremiaux, Charlotte Dhavelons, un moment pour poser les actions au long cours du SIAVED en matière de collecte des déchets verts, de compostage collectif. « Nous organiserons le broyage des déchets verts afin de le transformer en ressources pour les habitants. Ensuite, 45 nouvelles familles vont intégrer le dispositif « Familles zéro déchets » », indique Cindy Caremiaux.

Charles Lemoine : « Un président n’est rien sans son équipe »

L’accélération de la transition énergétique avec sa loi éponyme impose un nouveau rythme dans la gestion collective des déchets : « Je salue ici présent le président d’Ecovalor, Philippe Baudrin, maire de Maing. Nous avons un projet commun de gestion des déchets ».

En amont du traitement des déchets vient le déchet que l’on ne produit pas. « Nous avons multiplié les ateliers de savoir-faire, Repair Café, conférence santé, un marché « zéro-déchet » sur la commune de Somain etc. »

Sur ce chemin du déchet non produit, le président du SIAVED tance une disposition de la toute nouvelle loi anti-gaspillage. Certes, elle est assez ambitieuse sur bon nombres d’items, mais la polémique sur la consigne des bouteilles en plastique a pollué cette loi écologique : « Le gouvernement a cédé face aux lobbys des industriels, malgré une intervention de l’AMF (Association des Maires de France) ».

Concernant le sujet épineux de l’amiante, le SIAVED intervient « directement au domicile des particuliers, cela évite le transport de l’amiante ».

Pour cette dernière du mandat, Charles Lemoine rappelle la base d’une politique réussie « un président n’est rien sans son équipe ».

Retour sur le bilan du mandat au SIAVED : https://www.va-infos.fr/2019/12/13/charles-lemoine-nous-traitons-uniquement-les-dechets-de-nos-territoires/

Daniel Carlier

Publié par Daniel Carlier le 31 janvier 2020
Charles Lemoine Le SIAVED
Le SIAVED monte le son pour ses voeux 2020
Facebook Twitter Linkedin
Print Friendly, PDF & Email